L’Association pour la protection des milieux humides de la Cumberland finaliste aux Phénix de l'environnement

Éric
Éric Gourde
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’Association pour la protection des milieux humides de la Cumberland (APMHC) a été retenue à titre de finaliste de la plus haute distinction environnementale du Québec. Le projet « Réserve naturelle de la Cumberland » de l’Association fait partie des finalistes de l’édition 2013 des prix Phénix de l’environnement dans la catégorie organisme à but non lucratif, mise en valeur, protection ou aménagement responsable des écosystèmes.

Le projet de la Réserve naturelle de la Cumberland a su se démarquer parmi les dossiers de candidature déposés cette année. « Vous pouvez en être fier compte tenu du haut niveau de qualité de toutes ces réalisations qui démontrent le sens de l’innovation et l’implication dont font preuve les acteurs québécois du secteur de l’environnement», citais Sophie Bergeron, coordonnatrice aux Phénix de l’environnement.

Les membres de l’APMHC ont procédé à la caractérisation, l’évaluation, aux levées de fonds pour l’acquisition et la restauration de propriétés à des fins de conservation et ont poursuivi les démarches conduisant à la création de la réserve naturelle de la Cumberland.

En nouveauté cette année, les Phénix de l’Environnement présente le concours Coup de coeur! Où la population peut voter pour son finaliste préféré. Le gagnant sera dévoilé à la cérémonie de remise des prix qui aura lieu le 24 mai prochain au Salon rouge de l’Assemblée nationale à Québec et recevra de l'espace publicitaire gratuit dans un hebdo de TC Media.

Organisations: Association pour la protection des milieux humides, Assemblée nationale

Lieux géographiques: Phénix, Réserve naturelle de la Cumberland, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires