Dominique Vien mise sur son bilan et sa présence dans le comté

Éric
Éric Gourde
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La députée sortante dans Bellechasse et candidate du Parti Libéral, Dominique Vien, souhaite que les électeurs du comté retiennent son bilan et ses nombreuses implications dans le comté le jour du scrutin

La candidate libérale Dominique Vien s'est adressée à une vingtaine de militants suite au débat de jeudi

C'est le message qu'elle a lancé à une vingtaine de personnes venues la rencontrer à l'Espace J.D. Bégin de Lac Etchemin, quelques minutes après le débat des candidats à l'élection dans Bellechasse jeudi matin où elle a dirigé la majorité de ses attaques vers son opposant de la Coalition Avenir Québec, Christian Lévesque.

Consciente que le Parti Libéral n'obtient plus la faveur populaire, madame Vien a de toute évidence peur de revivre le scénario de 2007 où elle avait dû s'incliner devant le candidat de l'Action Démocratique du Québec, Jean Domingue, à la suite de la vague adéquiste qui avait déferlé sur la région de Chaudière-Appalaches. "Tout le monde m'estime et reconnait mon intégrité, alors je suis confiante pour le scrutin du 4 septembre."

Elle a de nouveau critiqué la présence du candidat caquiste dans Bellechasse estimant qu'il n'a pas à cœur la cause bellechassoise. "Il n'a pas Bellechasse gravé dans le cœur. Au débat, il était mal préparé, n'avait pas de contenu, ça manque de sérieux. Monsieur Lévesque peut-il nier qu’il s’est présenté dans Bellechasse parce que son chef avait réservé le comté de Lévis à Mme Sylvie Roy et ensuite à son éventuel ministre des Finances, M. Christian Dubé?"

Elle a aussi mis en doute l'expérience de son adversaire dans le monde des affaires. "Il prétend pouvoir accompagner les décideurs et les gens d'affaires de la région advenant son élection. S'il a une si grande expertise dans le monde des affaires, qu'il le prouve."

Madame Vien a tout de même tenu à souligner que le candidat du Parti québécois, Clément Pouliot, a reconnu le bon travail qu’elle a fait durant son dernier mandat. Quant à sa déclaration à l’effet que les projets développés par Mme Vien nous ont endettés la collectivité, celle-ci rappelle que tous ces projets étaient des priorités émanant des élus.

Une attention particulière a été portée à la MRC des Etchemins lors du débat et de son point de presse suivant celui-ci. Madame Vien n'approuve pas certaines réflexions qui laissent croire que la MRC est au bord du gouffre. "Les Etchemins, c'est un défi particulier, ce n'est pas une terre brûlée. Il y a du talent et des choses qui se font ici. Ce n'est pas une dénomination différente qui fera changer les choses" faisant référence au souhait exprimé par certains élus à l'effet que la MRC puisse obtenir un statut particulier.

En terminant, Dominique Vien a dû répondre au fait que le Parti Libéral n'obtient plus la faveur populaire ce qui pourrait nuire à la candidate sortante le 4 septembre prochain. "Je ne suis pas gêné du parti que je représente. Nous avons fait beaucoup pour le comté au cours des dernières années et j'espère que les gens auront le bon réflexe au bon moment

Organisations: Parti Libéral, Coalition Avenir Québec, Action Démocratique du Québec MRC Parti québécois

Lieux géographiques: Bellechasse, Région de Chaudière-Appalaches, Lévis

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires