Les professionnelles en soins de Chaudière-Appalaches choisissent la FIQ

Changement d’allégeance syndicale


Publié le 28 mars 2017

Les militantes du CISSS.

©Jacques.Lavallee

Au terme du dépouillement des votes, qui s’est déroulé aujourd'hui, les 3400 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes du CISSS de Chaudière-Appalaches ont choisi la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) pour les représenter.

Le CISSS de Chaudière-Appalaches.
TC Media – Mizaël Bilodeau

« Pendant des mois, nous sommes allées à la rencontre des professionnelles en soins. Nous avons mené une campagne positive en présentant les avantages de faire partie de la FIQ, une organisation syndicale dédiée à 100 % aux professionnelles en soins. Nous sommes très enthousiastes qu’elles aient décidé d’embarquer avec nous », a indiqué Manon Larochelle, présidente du comité exécutif transitoire de FIQ - Syndicat des professionnelles en soins de Chaudière-Appalaches.

Rappelons que le changement d’allégeance syndicale dans le réseau de la santé a été forcé à la suite de la réforme du ministre Gaétan Barrette, dont la Loi 10 qui a provoqué la fusion de plusieurs établissements de santé partout au Québec. La période de changement s’est terminée le 24 février dernier.

« Nous sommes très heureuses d’accueillir de nouvelles membres dans la région. Je leur dis: "Bienvenue chez vous!" Nous sommes aussi très fières que nos membres actuelles aient réaffirmé leur allégeance, c’est une belle marque de confiance. L’ensemble des professionnelles en soins de Chaudière-Appalaches disposera d’une voix forte et unique pour défendre leurs intérêts et ceux des patients du réseau de la santé », a déclaré pour sa part Régine Laurent, présidente de la FIQ.