Sections

Aréna de Saint-Charles: la localité s'entend avec ses voisines

Hockey mineur et patinage artistique


Publié le 24 juillet 2017

L'entente est d'une durée de deux ans et peut être modulée annuellement par la suite

©Photo TC Media - Éric Gourde

MUNICIPAL. La municipalité de Saint-Charles s'est entendue avec ses voisines pour ratifier une entente écrite relative au partage des coûts d'opération de l'aréna local relativement aux activités de sports de glace.

Ainsi, les jeunes de Beaumont, La Durantaye, Saint-Gervais, Saint-Michel, Saint-Raphaël et Saint-Vallier continueront de défrayer des coûts similaires à ceux de Saint-Charles pour la pratique du hockey et du patinage artistique.

«L'entente en est une de deux ans, mais sera renouvelable périodiquement puisque les municipalités doivent se rencontrer annuellement pour établir le coût des heures de glace et valider le nombre d'inscriptions pour permettre aux municipalités d'établir leur budget en conséquence», ont précisé conjointement le maire de Saint-Charles, Dominic Roy et son directeur général, Jean-François Comeau.

Le maire Roy ajoute que l'entente est uniquement reliée aux coûts d'opération de l'aréna et non pour l'infrastructure elle-même. Elle a entre autres pour objectif d'éviter que les résidents de Saint-Charles ne subventionnent indirectement les enfants des municipalités voisines et que la pratique de ces sports demeure abordable pour tous et toutes.

Les représentants des autres municipalités s'entendent pour dire que l'idée d'une telle entente était raisonnable. «Nous n'avons pas les moyens de se bâtir un aréna. L'entente est appréciée par les parents, car elle implique une diminution des coûts d'inscription aux activités», souligne le maire de Saint-Raphaël, Gilles Breton. «C'est une aide indirecte que l'on donne aux jeunes pour les inciter à faire du sport. On veut que les jeunes bougent», juge le maire de La Durantaye, Yvon Dumont. Avec 50 jeunes hockeyeurs, Beaumont est la municipalité qui en compte le plus précise le maire David Christopher. «L'une de nos familles a trois enfants qui pratiquent le hockey. Sans une entente comme celle-ci, les ne pourraient répondre aux besoins de leurs enfants.»

Saint-Charles recevra sommairement près de 80 000 $ annuellement de ses voisines. «La municipalité a investi près de 2 millions de dollars depuis quelques années pour la réfection de l'aréna, notamment grâce à l'obtention de subventions. Nous avons changé les bandes, amélioré les salles de bain, le tableau indicateur et autres. Les autres municipalités n'ont pas à assumer cette partie, mais sans une entente du genre, nous aurions possiblement dû retarder les réparations ou au pire, fermer l'aréna», a soupiré le maire Dominic Roy qui est d'avis que d'autres ententes du genre sont inévitables ailleurs dans la région.

L'entente en chiffres

Municipalité                      Hockey mineur                Patinage artistique         Montant

Beaumont                                         50                                          15                           29 980,50 $

La Durantaye                                    4                                              3                             3 015,30 $

St-Charles                                          41                                          47                           36 475,70 $

St-Gervais                                          30                                            9                           17 988,30 $

St-Michel                                           15                                            6                             9 508,20 $

St-Raphaël                                         13                                            5                             8 171,90 $

St-Vallier                                            10                                            9                             8 052,30 $

Total                                                     163                                          4                       113 192,20 $

Des représentants des six localités ont rejoint ceux de Saint-Charles pour officialiser l'entente par écrit.

©Photo TC Media - Éric Gourde