Sections

Sylvain Guillemette se présente à la mairie de Saint-Damien

Après la candidature de Sébastien Bourget


Publié le 30 septembre 2017

Sylvain Guillemette est le deuxième candidat dans la course pour succéder à Hervé Blais comme maire de Saint-Damien.

©Photo TC Media - Éric Gourde

MUNICIPAL. Un deuxième candidat se confirme à la mairie de Saint-Damien alors que le nom de Sylvain Guillemette s'ajoute à celui de Sébastien Bourget qui avait déjà annoncé la nouvelle il y a quelques semaines.

Résident de Saint-Damien depuis 25 ans, M. Guillemette a travaillé 20 ans chez IPL comme inspecteur en qualité, ensuite sept ans comme représentant chez Lapointe Auto à Saint-Philémon pour, par la suite, jouer un rôle similaire chez Motoroute 66 à Sainte-Marie et Meubles Chamberland à Armagh.

S'il n'en est pas à ses premières armes en politique municipale, M. Guillemette a toutefois dû se retirer il y a quelques semaines à peine. Il a passé près de quatre ans comme conseiller municipal à Armagh avant de devoir céder sa place, ayant été reconnu inéligible en raison de son lieu de résidence.

Possédant des propriétés à Armagh, il a voulu s'impliquer pour régler certains irritants impliquant entre autres le lieu d'enfouissement et les pompiers. «J'avais été sollicité comme d'autres personnes. Certaines ont décidé de se lancer si je me lançais aussi. Je m'étais informé sur la question et j'avais confiance aux réponses que l'on m'avait données, sauf que la loi avait changé depuis peu. Je n'ai pas eu de pénalité et j'ai quitté avec une belle poignée de main.»

Du temps et des idées

Sylvain Guillemette indique avoir apprécié son expérience de conseiller et avoir appris beaucoup de choses sur la politique municipale. À l'aube de la retraite, il se considère comme un passionné. «Si j'avais un emploi à temps plein, je n'irais pas là. Étant en préretraite, j'aurai des disponibilités. Ma conjointe travaille de soir et ma plus jeune sera à l'université l'an prochain. J'aurai beaucoup de temps.»

Saint-Damien vit des difficultés qui devront être abordées estime M. Guillemette. «Des municipalités près de nous se développent et nous, on perd des joueurs et on reste petit. Nos entreprises manquent de main-d'œuvre, les religieuses vont quitter un jour, notre polyvalente aussi faudra s'y attarder. Il y il faut changer cette tendance négative. J'ai eu une belle rencontre avec la direction générale pour savoir un peu vers où se dirigeait la municipalité. On a heureusement de bons éléments en place.»

Bien au fait des tendances au regroupement à plusieurs niveaux dans la région, il a d'ailleurs commencé à aborder certains sujets. L'utilisation de l'aréna, le service incendie et quelques autres font l'objet de certaines de ses réflexions. En résumé, Sylvain Guillemette souhaite que Saint-Damien reprenne sa place. «Il faut écouter notre monde aussi, une chose qui ne s'est pas faite toujours par le passé. Être sur le terrain pour voir et régler les problèmes.»

Il n'a pas l'intention de mener une campagne très intensive, mis à part lors de ses sorties conventionnelles. «Je vais voir ce que les gens de Saint-Damien pensent de moi. Ils me connaissent et savent que je sais m'exprimer. Je ne m'en vais pas chercher un titre, mais la fonction. J'ai des idées et des projets, j'y pense régulièrement parce que je suis un passionné et que je veux m'impliquer.»