Sections

IPL annonce une autre importante transaction aux États-Unis

Macro Plastics Inc. a son siège social en Californie


Publié le 23 mai 2017

IPL poursuit sa percée aux États-Unis

©Photo - Archives

AFFAIRES. IPL poursuit aujourd’hui sa croissance en annonçant l’acquisition de l'entreprise américaine Macro Plastics Inc., dont le siège social est à Fairfield en Californie, pour un montant de 150 M$ US.

Cette transaction fait suite à celle d'Encore Industries Inc., dont le siège social est situé à Sandusky, en Ohio, ainsi que trois usines situées en Ohio, en Géorgie et au Minnesota, réalisée en novembre 2016.

IPL, dont la principale usine est située à Saint-Damien dans Bellechasse, est spécialisée en fabrication de produits de plastique moulé par injection pour les secteurs alimentaire et industriel. Elle acquiert ainsi le plus important fabricant de conteneurs de plastique rigide pour le stockage en vrac, et un chef de file des produits de plastique rigide à valeur ajoutée pour l’emballage en vrac des secteurs agricole et automobile.

Macro Plastics exploite certaines des plus grandes machines de moulage à injection en Amérique du Nord. Elle compte trois usines de fabrication dotées d’installations de conception et d’essais en Californie, à Washington et au Kentucky, ainsi qu’un réseau de vente international bien établi. Sa gamme de produits est complémentaire aux activités actuelles d’IPL. La transaction permettra notamment à IPL d’établir une présence notable sur la côte ouest des États-Unis, un objectif de croissance clé de l’entreprise.

L’acquisition de Macro fournit à IPL une occasion importante de percer plusieurs segments de marché en croissance et d'obtenir des positions dominantes dans les principaux marchés agricoles en Amérique du Nord et du Sud, ainsi que l’accès aux secteurs émergents en forte croissance tels que les secteurs industriel et automobile, et les secteurs de la production agroalimentaire et du pavement extérieur;

La transaction est sujette aux conditions normales de clôture et devrait être conclue d’ici la mi-juin 2017, après l’obtention de l’autorisation réglementaire aux États-Unis.