Sections

Samuel Pépin acquiert le restaurant La Grille

Saint-Prosper


Publié le 24 mai 2017

Samuel Pépin en compagnie de Johanne Lessard, copropriétaire du restaurant La Grille de Saint-Prosper depuis trois ans et demi.

©TC Media - Serge Lamontagne

Vingt et un mois après avoir fait l’acquisition de Carsona/La Pralinière de Lac-Etchemin, Samuel Pépin de Saint-Benjamin récidive.

Le jeune homme d’affaires a confirmé, en point de presse mercredi matin, qu’il achetait le restaurant La Grille de Saint-Prosper, entreprise solidement implantée dans cette localité depuis plus de 40 ans.

Propriétaires des lieux depuis trois ans et demi, Johanne Lessard et André Veilleux ont accepté de céder leur commerce à M. Pépin qui opère également BenjaFraise, fraisière située à Saint-Benjamin. La transaction sera effective à compter du 19 juin prochain. Celle-ci comprend autant la propriété immobilière que les activités se trouvant à l’intérieur.

Invitée à commenter ce dénouement, Mme Lessard a souligné que l’offre de M. Pépin était arrivée un peu par surprise, mais que les négociations s’étaient déroulées rapidement.  «Nous sommes très heureux qu’un jeune de la région prenne la relève et nous tenons à remercier nos clients, nos employés, nos fournisseurs et tous ceux qui nous ont supportés au cours de cette belle aventure qui se termine pour nous», a-t-elle indiqué.

Samuel Pépin s’est dit honoré de pouvoir prendre la relève et opérer ce commerce qu’il a qualifié d’institution non seulement à Saint-Prosper, mais dans Les Etchemins. Il a indiqué que peu de changements seraient apportés aux opérations, si ce n’est que cette nouvelle acquisition permettra d’ajouter des produits frais venant de BenjaFraise, ainsi que le chocolat et les desserts de La Pralinière, au menu du restaurant.

Un comptoir laitier de La Pralinière devrait être aménagé sous peu à l’intérieur des lieux, à l’image de ce qui a été fait chez BenjaFraise l’an dernier.

Comme il l’a fait chez La Pralinière, Samuel Pépin entend hausser la présence du restaurant sur le web, Facebook et l’ensemble des réseaux sociaux. La mise en ligne d’un nouveau site internet est aussi envisagée et le nouveau propriétaire entend hausser la présence de sa nouvelle acquisition tant dans la communauté que dans les paroisses environnantes.

La vingtaine d’employés du restaurant La Grille demeurera en poste et M. Pépin a confirmé que de dix à douze nouvelles personnes devraient s’ajouter à l’équipe au cours des prochaines semaines ou des prochains mois.

En comptant La Grille, La Pralinière, BenjaFraise et la nouvelle succursale de La Pralinière, qui ouvrira d’ici la mi-juin à Notre-Dame-des-Pins, une cinquantaine de personnes seront à l’emploi de M. Pépin.