Sections

Nouvelle bière 100% beauceronne

Colla-Beauce


Publié le 6 juin 2017

La Colla-Beauce sera disponible en vente libre d’ici les prochaines semaines.

©Photo Facebook

BIÈRE. Frampton Brasse récidive avec une énième recette qui se distingue par ses ingrédients de provenance locale.

Lancée au pub Le Projet de la rue Saint-Jean à Québec, le jeudi 1er juin, la poignée de gens présents ont dégusté, pour la première fois, la Colla-Beauce. «J’ai toujours voulu faire une bière 100% locale et là c’est arrivé», raconte Gilbert Poulin, maître brasseur chez Frampton Brasse. L’orge a poussé dans leur champ. La malterie Caux-Laflamme de Saint-Narcisse-de-Beaurivage l’a malté (procédé d’extraction des sucres) et le Houblon provient des Jarrets Noirs de Saint-Bernard.

Détrompez-vous, son nom Colla-Beauce ne suggère pas de la prendre au moment de la collation, mais décris la collaboration qui a mené à la production de cette bière où tous les ingrédients et la fabrication se sont faits localement, en Beauce.

Objectif local

«Nos bières contiennent environ 50% de grains en provenance de la ferme, mais Colla-Beauce est faite à 100% de notre orge», explique Gilbert Poulin. Le maître-brasseur a toujours eu pour objectif de produire de plus en plus localement. Il y a cependant de nombreux défis à surmonter pour y arriver. «Il nous faudrait un autre bâtiment complet pour pouvoir malter le grain par nous-même. Nous en sommes pas encore rendus là», ajoute Gilbert Poulin. La ferme brassicole a la capacité de sécher et d’entreposer 40 tonnes de grain dans ses silos. L’entreprise a loué cette saison des champs de leur voisin pour la production de grains de cette année.
Frampton Brasse fait affaire depuis de nombreuses années avec la malterie Sucre d’Orge située à 5 km au nord de Pointe-Calumet. Pour la Colla-Beauce, la malterie Caux-Laflamme, en opération depuis moins d’un an, l’a cuit dans ses cuves.

La Nuit d'Automne gagne le bronze au Canadian Beer Award de 2017.
Photo Facebook

Qu’est-ce qu’elle goûte?

La Colla-Beauce est une bière blonde bien amère avec un indice d’IBU (International Bitterness Unit) de 80. «Elle est grossièrement filtrée et a l’air d’une blanche, mais c’est bien une blonde IPA (Indien Pale Ale), à haute fermentation de type nord-est ou New-England», décrit Gilbert Poulin. D’un volume d’alcool de 5%, la bière n’est pas encore disponible en épicerie. Il est possible de la déguster en fût, sur place, à la ferme brassicole. Deux étapes restent à franchir avant son arrivée sur les tablettes, l’embouteillage et le design de l’étiquette.

Frampton Brasse organisera d’ici les prochaines semaines un lancement plus officiel à la ferme. «On espère pourvoir être prêt d’ici la Saint-Jean-Baptiste», dit Gilbert Poulin.

Le 27 mai dernier Frampton Brasse a reçu le bronze pour sa bière Nuit d’automne au Canadian Brewing Award, dans la catégorie Belgian Style Quadrupel.