Sections

Kerry investit 17 millions de dollars à Sainte-Claire

Une nouvelle ligne de production pour bientôt


Publié le 19 juillet 2017

Denise Dulac, mairesse de Sainte-Claire, la députée et ministre, Dominique Vien, le directeur de l'usine de Sainte-Claire, Jérôme Côté, ainsi qu'André Amyot, vice-président des opérations de Kerry ont souligné les côtés positifs de l'annonce pour la région.

©Photo TC Media - Éric Gourde

AFFAIRES. Kerry annonce un investissement de plus de 17 M$ et l'ajout d'une ligne de production à son usine de Sainte-Claire.

Les investissements se feront à l'intérieur même de l'usine actuelle ce qui permettra d'améliorer la production de 130 à 220 millions de bouteilles annuellement. Plus d'une trentaine de nouveaux emplois seront créés lors de la mise en service de la nouvelle ligne de production dans un peu plus d'un an. Le gouvernement du Québec contribuera à la réalisation de cet investissement sous forme de subvention à hauteur de 1,3 M$.

La nouvelle ligne de production sera érigée à même les espaces disponibles dans l'usine actuelle
Photo TC Media - Éric Gourde

La nouvelle ligne de production devrait être opérationnelle en septembre 2018. «Les équipements sont en construction et le délai de livraison est assez long. Des tests doivent être faits sur les équipements avant toute chose», indique le vice-président des opérations de Kerry, André Amyot,  qui a également pris soin de souligner l'apport des employés de l'usine de Sainte-Claire. «C'est la meilleure usine en Amérique sur les 45 qu'on y retrouve alors un projet comme celui-ci a été plus facile à vendre. L'entreprise ici est une référence pour les autres au sein de la société. »

Le prochain défi de l'entreprise sera maintenant de recruter du personnel puisqu'en plus des 220 employés déjà présents dans l'usine, la nouvelle ligne de production exigera l'engagement d'une trentaine de personnes supplémentaires. «C'est un enjeu et un défi pour la région et nous avons fait nos preuves. Nous nous sommes mobilisés dans le passé et nous y ferons face là aussi.»

Le gaz naturel, l'élément clé

Trois facteurs ont pesé lourd dans la balance selon M. Amyot. «Le coup de pouce d'Investissement-Québec en est un, le fait que l'usine de Sainte-Claire soit la plus performante du Groupe Kerry en Amérique du Nord en est un autre et jumelé à la disponibilité du gaz naturel, les ingrédients étaient tous réunis pour que l'on puisse aller de l'avant.»

«Nous avions des défis à Sainte-Claire il y a quelques années. Au niveau économique, en matière d'environnement, si c'était vrai pour Kerry, c'était vrai pour d'autres entreprises de la région. Nous avons agi comme locomotive et le milieu a suivi. Les gens de la région ont embarqué et le milieu politique a aussi embarqué.»

Présente à l'annonce, la députée-ministre de Bellechasse, Dominique Vien, s'est dite heureuse que la société Kerry ait choisi de faire confiance à l'usine de Sainte-Claire. «Les options de l'entreprise dépassent les frontières du Québec et je ne suis pas certaine que nous serions réunis aujourd'hui si le gaz n'était pas une réalité. Cela prouve que lorsque l'on se regroupe, que l'on est solidaire, à quel point on peut faire avancer des dossiers. Nous avons tout écrit et tout inventé ensemble.»

André Amyot et Dominique Vien en compagnie de plusieurs employés de l'usine.

©Photo TC Media - Éric Gourde