Sections

Le jour B pour bleuet

Lancement de la saison


Publié le 28 juillet 2017

Les saveurs du bleuet plaisent à un nombre croissant d’autocueilleurs.

©Photo TC Media – Mizaël Bilodeau

AGROTOURISME. La saison des bleuets est lancée le jeudi 27 juillet à la Bleuetière Marland de Sainte-Marie.

Dans le monde du bleuet, Chaudière-Appalaches se distingue des autres régions. Au cours des dernières années, Christian Lacroix, agronome pour le Ministrère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’alimentation (MAPAQ), a vu le nombre de producteurs décupler au sud de la ville de Québec. On compte maintenant 60 producteurs. Seule la Montérégie dépasse Chaudière-Appalaches sur le volume de bleuets cultivés. «C’est un volume de fruit plus important que les pommes, les fraises et les framboises, a dit Christian Lacroix. On organisait auparavant une conférence de presse pour le lancement de la saison des fraises et du blé d’Inde, mais désormais c’est le bleuet qui l’emporte.»

Plusieurs s’accordent pour dire qu’il y a plus d’autocueilleurs dans la région qu’ailleurs dans la province. Ce qui favorise ce secteur qui comprend surtout de petits joueurs.

Plus d’un million de livres de bleuets sortent chaque saison des champs de Chaudière-Appalaches. Plusieurs se sont tournés vers l’Agrotourisme pour attirer davantage les familles en campagne. La Bleuetière Marland en est un exemple avec plusieurs animaux de basse-cour, une crèmerie et des jeux pour les enfants. Ils font partie du Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches. Sur leur site internet, on peut consulter les 20 endroits où on offre plus que la cueillette.

Le prix du bleuet lors de l’autocueillette varie d’un endroit à l’autre. À parler avec les producteurs présents lors de la conférence de presse, on peut dire que le prix oscille entre 2,30 et 2,40$ la livre (5,07 à 5,29$ le kilo).

Les régions de Montmagny et Thetford Mines sont en retard de deux à trois jours par rapport aux autres localités de Chaudière-Appalaches. La plupart des bleuetières seront prêtes à accueillir le public le 2 ou 3 août. Mieux vaut téléphoner votre producteur avant de vous rendre sur place, afin de connaître le prix et la date exacte de l’ouverture de la saison chez eux. La saison s’étendra jusqu’à la mi-septembre, voire davantage dans certains secteurs.

Malgré un mois de mai pluvieux et de la grêle dans certains secteurs, les bleuets seront abondants en 2017 grâce à l’épaisse couverture neigeuse (moins de risque de gel) et l’automne tempéré (favorisé la formation des bourgeons).

Le meilleur cueilleur est celui qui a le plus de dextérité croit Alain Marcoux, copropriétaire de la Bleuetière Marland.

Producteurs membres du Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches

Bleuetière

Territoire

Bleuetière Goulet

Beauce

Bleuetière Marland

Beauce

Bleuetière Sartigan

Beauce

Ferme G. Pomerleau inc.

Beauce

Jardinier Huard inc.

Beauce

La Bleuetière (Ferme Mathieu & Poulin SENC)

Beauce

Le Verger à Ti-Paul

Beauce

Agridor inc./Les champs Valoy

Bellechasse-Etchemins

Bleuetière Lapointe

Bellechasse-Etchemins

Ferme A. B. inc.

Bellechasse-Etchemins

Ferme Le versant fruitier SENC

Bellechasse-Etchemins

Ferme Palyn

Bellechasse-Etchemins

Le Repaire bleu fruité

Bellechasse-Etchemins

Au coin du Bleuet - Bernières

Lévis

Les Bleuets du Vire-Crêpes

Lévis

La Charloise

Lotbinière

Le Kiosque des Grands Jardins

Lotbinière

Les Jardins Malbi

Montmagny-L’Islet

Petits fruits Vallée de Soleil

Montmagny-L’Islet

Vergers et Jardins Caouette

Montmagny-L’Islet