Sections

La lame de fond ramasse Bernier

Course à la chefferie du Parti conservateur du Canada


Publié le 27 mai 2017

Andrew Scheer remporte avec un score majoritaire de 51 %.

Coup d'éclat à Toronto au congrès du Parti conservateur du Canada (PCC). Andrew Scheer a remporté la course à la chefferie du parti d'opposition à Ottawa. Au treizième tour avec l'élimination en rafale de tous les principaux candidats, Andrew Scheer remporte la direction du PCC avec une faible marge comparée aux précédentes courses à la chefferie qu'ont connu les militants de longue date du Parti conservateur. 

Il s'agit d'un vote qui a laissé en haleine les téléspectateurs qui ont suivi la course jusqu'à 20h15, lors du dévoilement du vote.

Andrew Scheer a tiré profit de la mobilisation des agriculteurs qui ont soutenu, sans conteste, un candidat pour la gestion de l'offre.

Maxime Bernier a obtenu un score de 49,1%, ce qui le classe bon second, mais il a remporté un nombre moins grand de votes aux tours subséquents au premier tour (lors du vote préférentiel). Le candidat beauceron s'est retrouvé en tête, la grande partie du dévoilement du vote. Il a cependant été emporté par une faible majorité par les militants.

L'emphase de la famille, qu'a mis de l'avant Andrew Scheer, semble avoir aussi avoir portée auprès des militants.

«La classe politique prendra acte ce soir que jamais la gestion de l'offre ne sera négociable. Jamais les agriculteurs ne se laisseront marcher dessus», a déclaré Frédéric Marcoux, président du syndicat de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de La Nouvelle-Beauce.

Dans son discours, Andrew Scheer a mentionné à quel point l’appui des militants du Québec, qui l’avaient aidé dans cette course, a été important. L’élu a salué Maxime Bernier et remercié les six membres de sa famille, son arrière-garde, la cheffe intérimaire Rona Ambrose et Stephen Harper, qui brillait par son absence.