Sections

MRC des Etchemins : Dominique Vien promet un dénouement rapide


Publié le 5 mai 2017

Dominique Vien a assuré que le dossier de l’aide spécifique à la MRC des Etchemins serait bientôt réglé et qu’elle s’en chargeait personnellement.

©Archives

Un dénouement positif dans le dossier de l’aide spécifique à la MRC des Etchemins pourrait survenir dans quelques jours, quelques semaines tout au plus. 

C’est ce qu’a souligné la députée-ministre au terme de la soirée-bénéfice de Passion-FM le jeudi 4 mai, à l’aréna de Lac-Etchemin.

«Le dossier de la MRC des Etchemins est sur une bonne lancée. J’ai des contacts réguliers avec mes collègues, en particulier avec le bureau du premier ministre. C’est un dossier qui est ma priorité, je l’ai souvent répété et j’ai demandé aux gens de me donner un peu de temps. Cela devrait connaître un dénouement très heureux», a précisé Mme Vien.

Invitée à commenter la récente sortie des maires de la MRC des Etchemins qui ne se sont pas gênés pour dénoncer le manque de mesures pour la région dans le dernier budget Leitao, Mme Vien n’a pas caché une certaine déception, sachant bien toutefois que cela faisait partie de la game politique. «Je ne pense pas que les maires avaient besoin de faire des effets de toge ou quoi que ce soit. J’ai eu l’occasion de parler avec quelques-uns d’entre eux ce soir. Ils se sont dits confiants et ont raison de l’être. Tout cela suit son cours, je m’en occupe plus que personnellement.»

Présence de la CAQ

Depuis la récente sortie des maires des Etchemins, la Coalition Avenir Québec et son chef François Legault ont tenté de saisir la balle au bond, dénonçant non pas l’inaction de Mme Vien, mais celles du gouvernement Couillard, a-t-il, mentionné, avait laissé tomber la MRC des Etchemins. Après une visite chez le Spécialiste du bardeau de cèdre de Saint-Prosper plus tôt dans l'après-midi, M. Legault asistait au souper-bénéfice de Passion-FM en soirée.

Puis lors de la récente étude des crédits à l’Assemblée nationale plus tôt dans la semaine, le député d’Arthabaska et porte-parole de la CAQ pour les régions, Éric Lefebvre, avait interpellé le ministre de la Sécurité publique,  Martin Coiteux, sur cette question. L’ancien président du Conseil du Trésor a rappelé que Mme Vien assumait le leadership dans ce dossier et qu’elle y donnerait suite.

 «C’est toujours étonnant de voir un parti politique qui, du jour au lendemain, a un soudain amour pour une région ou une certaine partie de Bellechasse, alors qu’on ne les a à peu près jamais vus auparavant. Ils pensent qu’ils sentent une bonne affaire, mais j’ai le regret de leur annoncer que ça va se régler bientôt et que c’est moi qui vais le faire», affirme la députée-ministre qui prend la peine d’ajouter que ces propos se dirigeaient égalent vers le Parti Québécois dont le chef, Jean-François Lisée, sera de passage à Saint-Lazare le jeudi 11 mai prochain.