Sections

Domaine Pointe-de-Saint-Vallier: une programmation étoffée tout l'été


Publié le 4 juin 2017

Le site du Domaine Pointe-de-Saint-Vallier sera animé tout l'été grâce des thématiques qui sauront plaire.

©Photo TC Media - Éric Gourde

 CULTURE. La corporation du Domaine Pointe-de-Saint-Vallier poursuit ses efforts d'animation du site dans le cadre de sa mission éducative et culturelle.

Avec six concerts les dimanches, trois fins de semaines artistiques, rencontres d'auteurs, ateliers de créativité et autres activités, certaines en partenariat avec des comités de Saint-Vallier, les dirigeants livrent encore cette année une programmation qui rendra le site particulièrement animé au cours de l'été. L'éventail des thématiques sera varié et touchera à la fois les sciences naturelles, l’histoire, les arts, que ce soit la peinture, la musique ou la littérature, et la santé. Le comité continu de cibler les années de 1923 à 1935 comme moments forts de l'histoire du domaine, alors propriété d'Arthur Amos, et qui inspirera les initiatives futures. «M. Amos était un homme très raffiné, qui avait beaucoup de connaissance et était à l'aise autant avec les sciences ou les arts», précise la présidente de la corporation, Denise Roy.

Les visiteurs qui s'arrêteront au Domaine au cours de la saison estivale pourront découvrir des épisodes moins connus de l'histoire de la région et du Québec, côtoyer des gens d'ici et d'ailleurs et se faire raconter les 300 ans d'histoire du Domaine, particulièrement tous les samedis et dimanches de l'été dès le 17 juin, alors que débutera la période plus intensive de la programmation.

Des thématiques inspirantes

Des noms non-négligeables font partie des artistes qui défileront au domaine au cours de l'été. Certaines activités se distinguent toutefois du groupe. Notons la présence le 18 juin de la chanteuse et interprète Carole Légaré, accompagné du pianiste Sébastien Champagne, celle de la soprano Audrey Larose-Zicat et de la pianiste Anna Spirina le 30 juillet, de même que l'ensemble Le grand tour qui y sera le 6 août prochain.

Le travail humanitaire de Clément Richard de Saint-Vallier, l'ornithologue Gérard Cyr, le conteur Louis Gauthier et l'historien-romancier André Sévigny sont quelques-uns des invités dont les sujets devraient susciter passablement d'intérêt.

Résident de Saint-Vallier et présent à la rencontre de presse, M. Eric Waddell a proposé au comité une idée intéressante. La visite de «canayens» du Midwest américain, généralement du Dakota et du Minnesota, à la recherche de leurs origines. Ces personnes unilingues anglophones, dont les noms de famille varient de Benoit, Bolduc et Brouillard, en passant par Charrette, Roberge et Sénéchal, visiteront la région le 28 juillet prochain pour une journée où les échanges risquent d'être particulièrement intéressants.