Sections

Les déplacements des usagers de la route seront analysés

Le dossier pourrait inspirer l'issue d'un troisième lien


Publié le 7 septembre 2017

Les villes touchées par l’Enquête origine-destination 2017.

©Crédit photo: Courtoisie - Ministère des Transports

TRANSPORTS. L’Enquête origine-destination, qui vise à connaître les habitudes de conduite de la population, a débuté il y a quelques jours. Cette vaste étude interpellera 55 000 citoyens.

Plusieurs municipalités seront directement touchées par cette enquête. En plus des résidents de Québec et de Lévis, ceux d'au moins cinq localités dans Bellechasse pourraient aussi être interpellés. Celles de Beaumont, Saint-Charles, Saint-Henri, Saint-Michel et Saint-Vallier sont incluses dans le tableau illustrant la démarche.

Celle-ci vise à connaître les déplacements réels de la population pour mieux planifier l’aménagement du territoire et les transports. En tout, 40 000 ménages participeront à l’enquête principale. Ils seront invités à collaborer à une entrevue téléphonique ou en ligne.

Aussi, l’enquête-cordon visera 15 000 autres conducteurs de véhicules qui proviennent de l’extérieur du territoire ciblé. Ces derniers seront sollicités sur le bord de la route et devront répondre à un bref questionnaire.

«Les données des enquêtes origine-destination intéressent un grand nombre d’intervenants. La participation des citoyens qui seront contactés constitue la clé de la réussite de cette enquête», a indiqué le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports et député de Lotbinière-Frontenac, Laurent Lessard.

La collecte des données se poursuivra jusqu’au 5 décembre et les résultats des analyses seront rendus publics seulement en 2019.

(avec la collaboration de Mélanie Labrecque)