Le GIRAM distribue ses Corniches d'or


Publié le 28 mars 2017

Denise Roy, directrice de Domaine Pointe-de-Saint-Vallier, Michel Michaud, président du Conseil d’administration de la Société écologique la Grande plée Bleue et Marie-Ève Métivier, directrice principale Environnement, Énergie Valero lors de la remise.

©Photo gracieuseté F. Rémillard

ENVIRONNEMENT. Après une pause de quelques années. Les prix Corniches d’or du Groupe d'initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) sont de retour. Ceux-ci visent à rendre hommage à des personnes ou à des organismes qui, par leur savoir-faire, ont contribué positivement à l'embellissement de la vie collective.

L'organisme a remis trois distinctions lors de son assemblée générale annuelle du 26 mars dernier au Moulin de Vincennes à Beaumont. Le Prix Patrimoine a été attribué au Domaine Pointe-de-Saint-Vallier pour la restauration réussie du manoir et de ses jardins et pour la transformation du Domaine en un lieu d’animation polyvalent. Au cours des dernières années des efforts importants ont été consacrés à la remise en état du manoir, à la préservation de la grange et à la reconstitution des jardins créés par monsieur Arthur Amos dans les années 1920-30. Des manifestations culturelles variées, des activités scientifiques et artistiques ainsi que des randonnées de découvertes s'y tiennent depuis quelques années.

La Société écologique de la Grande plée Bleue reçoit de son côté le Prix Environnement pour le projet éducatif de protection et de mise en valeur de sa réserve écologique qui propose une immense tourbière à l’état naturel et un écosystème d’une grande diversité végétale et faunique.

Enfin, le Prix Aménagement/Embellissement est remis à l'entreprise Énergie-Valéro et la Raffinerie Jean-Gaulin pour l’ingénieuse et efficace intégration visuelle réalisée sur les réservoirs de la raffinerie situés en bordure du fleuve. D’immenses fresques évoquant le transport du bois vers les marchés extérieurs, la construction navale et le port d’arrivée des migrants européens ont été installées sur les réservoirs industriels ont été réalisés.

De par sa mission, le GIRAM travaille à la mise en valeur du patrimoine, la protection de l’environnement et l’aménagement/embellissement. Ses interventions se font généralement sur les territoires de la Ville de Lévis de même que des MRC de Bellechasse et de Lotbinière. Les trois catégories de prix correspondent, à leur façon, aux trois missions que l'organisme poursuit le depuis plus de trois décennies