La région de Chaudière-Appalaches se distingue

Gestion des eaux souterraines


Publié le 7 avril 2017

Le directeur général de l'OBV de la Côte-du-Sud a reçu la distinction le 22 mars dernier, à l'occasion de la journée mondiale de l'eau.

©CHANTAL LEVESQUE

ENVIRONNEMENT. Le regroupement des neuf Organismes de Bassins Versants de Chaudière-Appalaches (OBV-CA) a remporté la distinction Louis-Georges Carignan pour la mise en œuvre d’un programme d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines.

Les acteurs environnementaux de la région, que sont les aménagistes et les professionnels d’OBV en particulier, bénéficieront d'une information à jour et auront acquis de nouvelles connaissances en vue d’en amorcer la planification et la gestion. Cette distinction est remise par Réseau Environnement à une corporation qui œuvre dans le domaine des sols et des eaux souterraines et qui a contribué à l’amélioration et à la bonne gestion des infrastructures dans ce domaine.

Le regroupement des Organismes de bassins versants de Chaudière-Appalaches,  en collaboration avec l’INRS-ETE et l’Université Laval, a développé le projet ACCES-CA (Appropriation des connaissances sur les eaux souterraines de la Chaudière-Appalaches) sur le territoire des neuf MRC, en complément des ateliers du Réseau québécois sur les eaux souterraines (RQES).

Les professionnels des MRC, des OBV, du MDDELCC, du MAPAQ, du MAMOT et de l’UPA ont pu y aborder ensemble des questions d’aménagement propres à ce vaste territoire. Ces nouvelles connaissances permettront de mieux planifier le développement territorial, notamment les endroits propices à l’exploitation municipale (aqueduc), la protection des sources d’eau potable et la localisation d’activités à risques. La compréhension des liens hydrologiques est essentielle afin d’agir en matière de protection de nos ressources en eau afin d’éviter, par exemple, la contamination d’un puits privé par une fosse septique adjacente.