L'église de Beaumont classée monument historique d'exception


Publié le 15 mai 2017

La députée-ministre Dominique Vien a remis au président du conseil de la Fabrique de Beaumont, Raphaël Moya (à droite), l'avis attestant le classement de l'église à titre de monument historique d'exception. Ils sont accompagnés du maire David Christopher.

©Photo TC Media - Serge Lamontagne

Plus ancien lieu de culte de la région Chaudière-Appalaches, l’église Saint-Étienne de Beaumont est officiellement protégée à titre d’immeuble patrimonial d'exception.

Profitant d'une cérémonie officielle samedi, à Beaumont, la députée-ministre Dominique Vien a confirmé que Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications, avait signé un avis de classement pour l’église et certains de ses biens immobiliers. Ce geste, posé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, vise à favoriser la préservation de ce joyau patrimonial et sa transmission aux générations futures.

Le classement de l'église Saint-Étienne vise à protéger l'extérieur et l'intérieur du lieu de culte, de la sacristie et du chemin couvert, de même que le terrain sur lequel ils sont situés. Il s'applique également à certains biens mobiliers associés à cette église, soit six pièces d'orfèvrerie, le tabernacle du maître-autel attribué à Noël Levasseur, la statuette de la Vierge à l'Enfant et la statue de l'Éducation de la Vierge de Louis Jobin.

Les soldats de la Franche Marine étaient présents pour assurer un aspect plus solennel à la cérémonie.
Photo TC Media – Serge Lamontagne

Après la cérémonie, la députée-ministre Dominique Vien se réjouissait de l'obtention de ce statut qui, selon elle, représente une excellente nouvelle pour la municipalité de Beaumont et son conseil de Fabrique, ainsi que Bellechasse et même Chaudière-Appalaches. «L'église de Beaumont deviendra un produit d'appel sur le plan culturel et touristique et on peut entrevoir des retombées intéressantes, puisque le patrimoine et le tourisme religieux suscite beaucoup d'intérêt ici et partout dans le monde», a-t-elle mentionné.

L'église Saint-Étienne de Beaumont a été construite entre 1726 et 1739 et a été ouverte au culte en 1733. Mme Vien ajoute que ce classement vient épauler le conseil de Fabrique dans ses efforts de conservation de ce bâtiment et sa capacité d'aller chercher de nouvelles sources de financement. Depuis 2010, la Fabrique a bénéficié d'une aide financière totale de 633 000 $ de la part du ministère de la Culture et des Communications, en vertu du programme de restauration du patrimoine à caractère religieux.

Cette inscription de l'église de Beaumont dans le registre des éléments classés présentera toutefois certaines restrictions pour la Fabrique qui devra obtenir la permission et les autorisations nécessaires du ministère avant d'effectuer tout projet de réparation ou rénovation.

Éléments d'orfèvrerie protégés

- Encensoir et navette en argent fabriqués par Jean-Charles Cahier entre 1819 et 1824

- Cuiller à encens en argent exécutée par Cahier entre 1809 et 1819

- Ciboire en argent et en argent doré, avec son couvercle, confectionnés par François Sasseville vers 1845

- Calice en argent, en argent doré et en ivoire et en bois verni ainsi que la patène en argent décorée de pierres façonnées par Raymond Bégin en 1960