Sections

Un an de «Délices Quotidiens» à Saint-Anselme


Publié le 13 septembre 2017

Claudine et Manon accompagnent Manon Larochelle, propriétaire de Délices Quotidiens de Saint-Anselme.

©Photo TC Media - Éric Gourde

AFFAIRES. Spécialisée dans le prêt-à-manger, l'entreprise Délices Quotidiens célébrait récemment son premier anniversaire.

Profitant visiblement des nouvelles tendances, Manon Larochelle a choisi de lancer son entreprise l'an dernier après avoir œuvré 21 ans au Château Frontenac. Native de Saint-Gervais et après avoir demeuré à Saint-Charles quelques années, elle en avait marre de devoir prendre la route tous les matins. «J'avais fait le tour au Château et j'avais déjà eu l'intention de me lancer en affaires. J'ai commencé à la maison après qu'une amie m'ait dit qu'elle ne se faisait plus de sauce à spaghetti ou de pâté. J'en faisais pour mes amies, alors j'ai vu que la demande était là.»

En plus du prêt-à-manger, le commerce propose aussi à sa clientèle, un menu du jour sur semaine, des buffets froids et chauds, de même qu'un certain étalage de produits locaux. «On dessert quelques garderies et répond au besoin des travailleurs et des personnes âgées. On propose ce que les gens ne veulent plus faire à domicile. Des marinades, des confitures, certaines sauces, les pizzas et pâtés, des desserts, et tout est fait maison. On commence à utiliser des produits des producteurs locaux.»

Mme Larochelle a deux employées avec elle, l'une est à temps plein et l'autre à mi-temps pour le moment. «On accueille une dizaine de personnes le midi. Avec la fermeture prochaine des casse-croûte, il se pourrait que cela augmente un peu.»