Une œuvre de Roch Carrier portée au théâtre

Les histoires du Bonhomme dans la lune


Publié le 11 janvier 2017

Les comédiens participant au spectacle théâtral Les histoires du Bonhomme dans la lune, en compagnie Pauline Bisson-Carrier et Stéphane Brûlé, à l'arrière.

©Photo TC Media - Serge Lamontagne

Un spectacle théâtral reprenant une des plus grandes œuvres du romancier Roch Carrier sera présenté à l’auditorium de l’école des Appalaches de Sainte-Justine les 25 et 26 février prochain.

Président de la Société du patrimoine de Sainte-Justine, Stéphane Brûlé a eu «cette idée un peu folle», comme il l’avouera candidement, de porter au théâtre Les histoires du bonhomme dans la lune, publiées en 1979.

La pièce de théâtre réunira une douzaine de comédiens de Sainte-Justine et des paroisses environnantes, dont quelques enfants fréquentant l’école des Appalaches tant au primaire qu’au secondaire. Celle-ci offrira une adaptation de 11 des 20 nouvelles se trouvant dans le récit du romancier de 79 ans, originaire de Sainte-Justine, dont le populaire texte sur le chandail de hockey (L’Abominable feuille d’érable) qui a été traduit dans des multitudes de langues et distribué dans des dizaines de pays.

Les textes ont été adaptés pour le théâtre par Pauline Bisson-Paré de Saint-Prosper, assisté de M. Brûlé. Originaire de Sainte-Justine et longtemps impliquée auprès du Village des Défricheurs, Mme Bisson-Paré donne toujours des ateliers de théâtre dans les écoles de la région. Le duo assure également la mise en scène de cette pièce qui sera agrémentée de projections vidéo et de jeux d’éclairage uniques.

Ce sont des histoires qui traitent de Sainte-Justine, c’est certain, mais qui auraient aussi bien pu se produire à Sainte-Sabine ou Saint-Cyprien, par exemple. Stéphane Brûlé

Projet parascolaire

Stéphane Brûlé a tenu à souligner la contribution des nombreux partenaires associés à ce projet d’envergure, dont l'Entente de développememnt culturel de la MRC des Etchemins et la direction de l’école des Appalaches qui a accepté de prêter l’auditorium et ses installations pour les pratiques qui ont lieu chaque mardi en fin de journée. Cette collaboration a mené à la création d’un projet parascolaire auquel les élèves ont été invités à participer au début de la présente année scolaire. Une représentation spéciale, dédiée uniquement aux élèves de l’école des Appalaches, sera offerte gratuitement et en primeur à ces derniers le vendredi 24 février en après-midi.

«J’espère qu’en sortant d’une des trois représentations, les gens auront développé un sentiment de fierté envers l’auteur et son œuvre. Ça ne s’arrête pas à Sainte-Justine, c’est une fierté pour l’ensemble des Etchemins», signale M. Brûlé qui ajoute que les responsables de la bibliothèque municipale présenteront, lors des deux représentations, un kiosque présentant la bibliographie de Roch Carrier qui devrait publier un nouvel ouvrage d’ici l’été 2017.

Les billets pour les représentations du samedi soir 25 février et du dimanche 26 février, en après-midi, sont en vente au coût de 10 $ à la Coop Sainte-Justine, au Métro de Lac-Etchemin et à la municipalité de Sainte-Justine.

Stéphane Brûlé et Pauline Bisson-Paré assurent l’adaptation des textes et la mise en scène des Histoires du bonhomme dans la lune.

©Photo TC Media - Serge Lamontagne