Sections

Contes du littoral : objectif atteint pour la 20e édition


Publié le 14 septembre 2017

Le conteur de réputation internationale Mike Byrns était l’un des conteurs invités pour la 20e édition du festival des Contes du Littoral. On le voit ici dans la grange du Domaine de Pointe-Saint-Vallier.

©Steeve Lapointe - Artson Image

La 20e édition du festival Contes du Littoral, qui se déroulait du 7 au 10 septembre dans les trois localités du Littoral de Bellechasse, a connu le succès escompté par les organisateurs.

Comme c’était le cas au début des années 2000, le festival s’est amorcé le jeudi 7 septembre avec un souper spectacle au gîte Auprès du clocher de Saint-Michel. De concert avec la propriétaire Nathalie Lessard, seulement 40 billets étaient en vente lors de cette soirée mettant en vedette le conteur François Lavallée, un habitué du festival. «Nous avons voulu créer une atmosphère unique et c’est ce qu’on a obtenu. Il existait une proximité sans pareil entre le public et le conteur», souligne le président du comité organisateur, Nicolas Godbout, qui n’écarte pas la possibilité que cette nouvelle activité soit de retour l’an prochain.

Comme c’est la coutume depuis 20 ans, trois conteurs se sont rendus dans les trois écoles du Littoral afin de sensibiliser les enfants à l’art du conte et tenir des ateliers avec eux. Ainsi, on retrouvait François Lavallée à Saint-Vallier, Nicolas Godbout à Beaumont et Mike Burns à Saint-Michel.

Ce dernier, conteur d’origine irlandaise vivant dans le Maine depuis quelques années, était l’une des têtes d’affiche de ce 20e anniversaire. Le vendredi soir, une quarantaine de personnes se sont réunies dans la grange du Domaine Pointe-de-Sant-Vallier pour entendre ce mythique personnage.

Pour la soirée du samedi, qui consacrait ce 20e anniversaire, les organisateurs invitaient les festivaliers à l’église de Beaumont pour un spectacle unique regroupant cinq conteurs professionnels, soit François Lavallée, Mike Burns, Yolaine, Françoise Crête et Cédric Landry.

Ce dernier, originaire des Îles-de-la-Madeleine, a été, selon M. Godbout, la révélation de ce festival et sera assurément de retour dans Bellechasse dans les prochaines années. En première partie, Nicolas Godbout a offert des classiques du conteur Ernest Fradette de Saint-Raphaël.

Notons qu’une quarantaine de personnes, seulement, ont assisté à cette soirée, ce qui s’est avéré une déception pour les organisateurs qui souhaitaient profiter de l’église pour accroître leur auditoire.

Le festival s’est conclu le dimanche 10 septembre avec deux prestations. Au Manoir Amos du Domaine-de-Pointe-Saint-Vallier, une vingtaine de personnes ont assisté à une heure de conte intimiste en compagnie de Cédric Landry alors qu’en après-midi, une trentaine de personnes venaient entendre Françoise Crête au Moulin de Vincennes, à Beaumont.

Nicolas Godbout rappelle que le festival Contes du Littoral se veut d’abord et avant tout un événement «intimiste» lors duquel conteurs, visiteurs et organisateurs créent des liens à travers le conte et le partage du patrimoine oral de Bellechasse et d’ailleurs.

Documentaire

Les organisateurs du festival ont profité de cette 20e édition pour filmer l’ensemble des spectacles. Les images de cette activité seront incluses dans un film documentaire traitant des coulisses du festival ainsi que de la proximité entre les conteurs, le public et les organisateurs. Des conteurs de renom partageront aussi leurs confidences, incluant le populaire Fred Pellerin que l’équipe de tournage rencontrera le 20 décembre prochain. Le film sortira en 2018.