Quelques types de québécismes


Publié le 18 mai 2016

Les québécismes sont des mots ou expressions propres au Québec: créations et termes français toujours employés dans notre coin de pays, mais disparus en France. Même les emprunts à d'autres langues sont considérés des québécismes. En voici quelques exemples.

Québécismes originaires du fonds français

- Achalandage (eh non! Ça ne se dit plus en France)
- Ennuyant
- Bébelle (dérivé de babel employé… au 12e siècle!)
- Garde-robe (pour un placard)
- Noirceur
- Cèdres, chevreuils, bernaches (employés par Jacques Cartier et Samuel de Champlain)

Québécismes de création

- En ajoutant un suffixe: réseautage, urgentologue, …
- En ajoutant un préfixe: infographiste, microbrasseur, …
- Acériculture
- Aluminerie
- Motoneige

Québécismes d'emprunt
À l'anglais:

- Aréna
- Caucus
- Coroner
- Batterie (pour une pile)
- Comté
- La «cerise sur le sundae» (en France, elle est sur le gâteau!)

Quelques emprunts aux langues amérindiens: caribou, atoca, carcajou, …

(Source: Marie-Éva de Villers, Le vif désir de durer, Montréal, Québec Amérique, 2005.)