Délit de fuite mortel à Saint-Georges: le suspect a comparu


Publié le 21 mars 2017

Michel Bélanger-Morin

©TC Media – Hubert Lapointe

L'automobiliste, Michel Bélanger-Morin, soupçonné d'avoir fauché la vie à un piéton lundi à Saint-Georges, a été formellement accusé ce matin de délit de fuite causant la mort au palais de justice de Saint-Joseph.

M. Bélanger-Morin, 24 ans, de Saint-Georges a aussi comparu sous cinq autres chefs d'accusations soit négligence criminelle ayant causé la mort, d'avoir conduit de façon dangereuse, de ne pas s'être arrêté lors d'un accident causant des lésions corporelles et de négligence criminelle ayant causé des lésions corporelles.

Lors de sa comparution, l'homme à l'apparence très calme n'a pas précisé s'il entendait plaider coupable ou non coupable. Le procureur de la couronne Nicolas Champoux a soulevé pour sa part que de nouveaux éléments de preuve pouvaient encore être ajoutés au dossier de la poursuite. Me Champoux devine par ailleurs qu'il est prévisible qu'une enquête soit demandée en défense afin de vérifier l'état psychologique de l'accusé.

Devant la gravité des crimes reprochés, Bélanger-Morin demeurera détenu en attendant la suite des procédures. Il reviendra à la cour ce jeudi 23 mars afin de connaître la date de son enquête pour remise en liberté. Préventivement, une ordonnance de non-publication a déjà été demandée afin que ne soient pas dévoilés trop précipitamment les divers éléments de l'enquête.

Rappelons que vers 13h lundi, Gabriel St-Laurent, 52 ans, de Saint-Georges a été happé violemment par une automobile dont le conducteur ne s'est pas arrêté sur la 127e Rue à Saint-Georges. Les autorités ont confirmé son décès quatre heures après les événements. La conjointe de la victime, a aussi été légèrement blessée lors de la collision.

Quant au chauffard, il a poursuivi sa route en direction de Saint-Prosper. Il s'est immobilisé à un garage à Sainte-Aurélie. Il a ensuite pris la fuite à pied. Les policiers, qui étaient à sa poursuite grâce à des informations du public, ont arrêté l'homme dans un sentier de motoneige. L'arrestation a eu lieu vers 13h45.

L'enquête a été confiée au Service des crimes majeurs de la Sûreté du Québec. Un agent en reconstitution d'accident était présent lundi à Saint-Georges pour faire la lumière sur l'événement.

À lire aussi: Les premiers détails du délit de fuite mortel


*Avec la collaboration d'Hubert Lapointe.