Sections

Chiens dans des véhicules: la prudence est de mise


Publié le 30 juin 2017

Un coup de chaleur peut être fatal pour un chien.

©Photo: Depositphotos.com/amiga2005

CHALEUR. De plus en plus de publications font leur apparition sur les réseaux sociaux afin de dénoncer les propriétaires de chiens qui laissent leur animal dans leur véhicule, alors qu'ils vont à l'épicerie ou faire quelques commissions.

Selon ce qu'on peut y lire, la température du corps d'un chien augmentera beaucoup rapidement que celle d'un humain adulte et qu'en moins de 10 minutes à l'intérieur d'une voiture, la température peut devenir fatale pour votre chien.

Il faut savoir que même si on entrouvre les fenêtres, la température à l'intérieur du véhicule va augmenter considérablement qui peut être très risqué pour notre animal. Un coup de chaleur peut être fatal pour un chien.

Ne laissez donc pas vos chiens dans un véhicule en plein soleil ou si vous le faites, laissez-leur donc l'air climatisé.

Quoi faire?

Si vous vous trouvez dans une situation où un animal est dans une voiture en plein soleil, la première chose à faire est de tenter de trouver le propriétaire.

Vous pouvez donc tenter d'entrer dans le commerce et faire un appel à tous ou interpeller les gens aux alentours.

Si vous ne le trouvez pas ou que l'animal semble en détresse, Bruno Cormier, porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, conseille de communiquer avec la police.

« Ça nous arrive de temps en temps que l'on reçoive dans appels pour ce genre de situation. Lorsque la patrouille arrive sur place et si elle constate que l'animal est en train mauvais état, on contactera un garagiste pour qu'il ouvre une porte », a expliqué M. Cormier.

Ce dernier a précisé que l'intervention se fera rapidement. Le porte-parole a ajouté que s'il s'agit d'un enfant dans le véhicule, les policiers fracasseront la fenêtre.

M. Cormier a souligné que les citoyens ne sont probablement pas protégés s'ils décident de fracasser la fenêtre d'un véhicule pour sauver un animal.

Mentionnons également que la loi sur le bien-être et la sécurité de l'animal indique que « Toute personne qui a des motifs raisonnables de croire que le bien-être ou la sécurité d’un animal est ou a été compromis ne peut être poursuivie en justice pour avoir, de bonne foi, signalé une telle situation. »