Avertissement aux acheteurs de terrains de la phase 4 du développement résidentiel de Sainte-Claire

Publié le 28 mars 2011

Afin d’éviter de possibles déceptions quelques années après avoir construit votre maison, nous vous donnons le conseil suivant : avant de signer le contrat d’achat de votre terrain avec la municipalité, exigez la description écrite de ce qu’on entend par `` terrains réservés pour des blocs`` et ``terrains réservés pour du résidentiel``. Au départ, sachez que le mot clé pour avoir accès à tous les terrains, c’est : jumelé.

En 2008, lorsque nous avons consulté pour l’achat d’un emplacement de la phase 3, deux terrains (#40 et #44) étaient réservés pour des ``blocs``.  Nous avons donc choisi de nous éloigner un peu de ces futures constructions.  Au printemps 2009, deux jumelés ont été construits sur ces emplacements.  Ah!  C’est ce qu’on appelle des ``blocs`` ce n’est pas trop mal, avons-nous pensé.

               

L’année suivante, deux autres jumelés sont construits sur des terrains réservés à du ``résidentiel``.  La réponse du directeur général de la municipalité quant à notre questionnement nous apprend que ``les jumelés, c’est aussi du résidentiel``.  Oh! On vient de doubler le nombre de nos voisins sans compter que bientôt une maison unifamiliale deviendra quasiment une intruse parmi tous ces jumelés. 

Nous convenons que ce type de maison  constitue une option intéressante pour l’accès à la propriété.  Cependant, lorsque l’unique variante d’un constructeur (qui en est à son sixième jumelé dans le secteur) consiste à changer la couleur du revêtement extérieur de ses quatre dernières constructions, ça donne la nausée. De quelle couleur sera celui qui est présentement en construction? Force est d’admettre que s’il en est ainsi, c’est que l’émetteur des permis de construction de Ste-Claire en a donné l’approbation sans avoir le moindre  souci à l’égard des résidents déjà établis et  sans penser aux désavantages générés par une telle situation. 

                                   

Si nous avions su …  Alors, aux futurs acheteurs de la phase 4 : Prudence.

Alain Lévesque et  Maryse Dulac.

83, rue Gosselin

Ste-Claire.