Captain America : le soldat de l’hiver

Une chronique cinéma d’Alexandre Poulin

Publié le 6 avril 2014
*

Réalisateur : Anthony Russo et Joe Russo

Script : Christopher Markus et Stephen McFeely

Capitaine América, Steve Rogers, a de la misère à se conformer au monde moderne et quand il découvre que SHIELD cache un secret de lui, il commence à douter de tout le monde et compromet l’intégrité de SHIELD. Steve Rogers devra affronter un combattant du passé qui vient de l’Union soviétique, qui se nomme Le soldat de l’hiver. Il devra combattre cet ennemi tout en essayant de découvrir le secret de SHIELD.

Chris Evans revient pour une troisième fois dans le rôle de Capitaine América et de Steve Rogers. Tout le reste de la clique est aussi de retour, Scarlett Johansson en tant que Black Widow et Samuel L. Jackson dans le rôle de Nick Fury.

Le film est présenté en 3D, ce qui ne joue pas en faveur du film à mon avis. Le film est tourné en film d’action (surprise, c’est un film d’action…) et le montage est très rapide, avec des transitions rapides et des plans de vue très courts. Le 3D et le montage rapide ne font pas bon ménage. Ça allait tellement vite que j’avais l’impression que les images étaient floues et embrouillées. En plus de ça, le montage rapide ne donne pas assez de temps d’absorber ce que nous voyons.

Je dois dire que les effets spéciaux étaient de toute beauté. J’ai vraiment été impressionné par le travail et le temps qu’ils ont mis sur les effets spéciaux. Ça en a valu la peine.

En résumé, le film était long, prévisible, exagéré et très cliché. C’est un bon film si vous vous attendez à ça et n’espérez rien de plus. C’est un film d’action et de super-héros qui ne réinvente rien ou qui ne change pas la formule que nous avons vue si souvent. Bref, si vous aimez les films de Marvel, Captain America : Le soldat de l’hiver rentre dans la catégorie.

3/5