Sections

Plus de 1700 élèves au mini-marathon du Défi sportif AlterGo

34e Défi sportif Altergo

Publié le 27 avril 2017

La pluie n’a pas arrêté les 1700 jeunes athlètes, bien réchauffés pour le mini-marathon du 34e Défi sportif AlterGo.

©Photo: Facebook

La pluie n’a pas arrêté les 1700 jeunes athlètes, bien réchauffés pour le mini-marathon du 34e Défi sportif AlterGo. Bien que leur danse du Soleil n’a pas fait sortir le grand astre de sa cachette, les coureurs ont tout de même pu prendre le départ au sec… ou presque !

«Ce n’est pas grave la pluie ! L’important, c’est de participer», rappelle Ibrahim, de l’école Laurent-Benoit de l'arr. de Saint-Hubert, qui a couru l’épreuve d’un kilomètre.

À la marche, à la course, en tricycle ou en vélo adapté, sur une distance de 1 ou 3 kilomètres et que ce soit pour améliorer leurs marques personnelles ou tout simplement pour se dépasser, c’est avec le sourire aux lèvres que tous les élèves ont franchi la ligne d’arrivée.

«C’est important que les enfants bougent et aient du plaisir. Je crois qu’ils en ont aujourd’hui ! Depuis lundi, les enfants disaient qu’ils avaient hâte au Défi sportif AlterGo», mentionne l’enseignante Jessica Ng Hung Hee.

Pluie ou soleil, les représentants de l’école secondaire Cap-Jeunesse étaient bien préparés.  «Même s’il pleut, on va dehors et on court pareil ! » affirme Sophie Lemieux, enseignante en éducation physique « Personne n’a protesté, tout le monde était content de faire son kilomètre ou ses trois kilomètres. »

Raphaël et Noah, de l’école St-Anselme, avaient les jambes légères, malgré avoir couru un kilomètre. « Ça fait beaucoup d’exercice ! » admet Noah.

«Au début il faut sprinter et ensuite, on fait du jogging , renchérit Raphaël qui partage sa stratégie.

Le volet scolaire a accueilli un nombre record de 1950 élèves mercredi, non seulement pour le mini-marathon, mais également pour des compétitions en gymnastique rythmique, en hockey balle et en volleyball.

«C’est la première fois que nous accueillons autant d’athlètes dans une même journée. Le mini marathon est une épreuve qui est vraiment accessible ce qui permet l’inscription de nombreux athlètes. C’est un plaisir de voir que l’engouement de l’événement ne s’essouffle pas», se réjouit Maxime Gagnon, directeur du Défi sportif AlterGo.

À surveiller jeudi

Jeudi, au Défi sportif AlterGo, le volet scolaire se poursuivra pour une quatrième journée. Trois disciplines seront à l’honneur au complexe sportif Claude-Robillard : l’athlétisme, le baseball et le hockey balle.

En début de journée, la composition de l’équipe nationale de développement de hockey sur luge sera dévoilée et la formation procèdera à son premier entraînement officiel avant de se mesurer aux États-Unis ce week-end.

Des compétitions de boccia (centre Pierre-Charbonneau et Institut National du Sport du Québec), de basketball et rugby en fauteuil roulant (Collège Édouard-Montpetit, Longueuil) ainsi que de curling en fauteuil roulant (complexe sportif Duval Auto, Boucherville) sont aussi au programme.