Sections

Rugby: L’Allemagne l’emporte, les équipes canadiennes impressionnent!

34e Défi sportif AlterGo

Publié le 1 mai 2017

Le rugby est un des sports présenté au Défi sportif AlterGo.

©Graciseuté Défi Sportif AlterGo / François Mellet

Fraîchement débarqués d’Europe, les Rebelows sont venus faire la pluie et le beau temps dans le tournoi low point de rugby en fauteuil roulant du 34e Défi sportif AlterGo.

La formation allemande n’a pas eu de difficulté à dominer ses adversaires et seuls les représentants des Stingers d’Ottawa leur ont donné plus de fil à retorde dans la ronde préliminaire. Les deux équipes se sont retrouvées en grande finale dimanche, au Collège Édouard-Montpetit et les Rebelows l’ont emporté 47-33.

« C’était vraiment excitant de venir ici au Défi sportif AlterGo affronter de très bonnes équipes », mentionne Peter Schreiner membre des Rebelows. « Nous ne pensions pas sortir si forts dans le tournoi, mais tous les joueurs de l’équipe ont suivi le plan de match et ça nous permet de ramener l’or à la maison. »

« C’est une équipe qui a beaucoup d’expérience. Ça fait plusieurs tournois low pointer qu’ils jouent ensemble », raconte Patrice Dagenais, des Stingers. L’athlète d’Embrun, en Ontario, et ses coéquipiers auraient aimé un match plus serré en finale, mais sont généralement satisfaits de leur prestation au Défi sportif AlterGo. « Nous savions que ce serait un match difficile en finale. »

Tirant de l’arrière 16-21 après la première demie, tout était encore possible pour les Canadiens.  Un troisième quart difficile, où les Rebelows ont pris une avance de 11 points, ne les a cependant pas mis dans la meilleure situation pour la fin du match. « Nous avons travaillé fort pour essayer de revenir dans le match, mais nous n’avons pas été capables. Nous aurions aimé mieux jouer et il y a eu quelques erreurs non forcées. »

Les Machines de Montréal font bonne impression

Vainqueurs face aux Tampa Generals (États-Unis) dans le match déterminant les cinquième et sixième places, Yanick Racicot et les Machines de Montréal tracent aussi un bilan positif de leur expérience au Défi sportif AlterGo.

« Nous avons joué contre des joueurs que nous n’avions jamais affrontés. Cela nous aidera à avancer », raconte la recrue de l’équipe nationale senior.

Les représentants des Machines ne pourront que s’améliorer après avoir goûté à la médecine des équipes suisses qu’ils ont retrouvées sur leur chemin cette fin de semaine. Les Silent Lambs les ont battus 46-28 en ronde préliminaire, puis les Fightingsnakes les ont éliminés 41-27 en quart de finale. « Nous avons pu voir nos lacunes. Nous savons ce sur quoi nous devons travailler pour être meilleurs. »

Accueillir à Montréal un tournoi low point dans le cadre du Défi sportif AlterGo est une chance exceptionnelle pour des athlètes aux limitations plus sévères et qui ont peu l’occasion de se démarquer dans les compétitions habituelles. « Trois joueurs de mon équipe n’avaient encore jamais joué à ce niveau. C’est une expérience indéniable pour eux », souligne Yanick Racicot.

« C’est rare pour nous de jouer un tel tournoi, renchérit Patrice Dagenais. Il n’y en a pas beaucoup dans le monde alors je suis content que le Défi sportif AlterGo en organise un pour nous et que l’invitation soit acceptée par des équipes européennes. »

Impressionné par la qualité des joueurs présents dans le tournoi, Racicot salue leur engagement dans leur sport. « Venir à Montréal pour ce tournoi, ça montre que c’est un rendez-vous important pour eux. Maintenant, il ne reste qu’à espérer qu’encore plus d’équipes s’inscrivent la prochaine fois ! »

À propos du Défi sportif AlterGo

Unique au monde, le Défi sportif AlterGo est le plus grand événement multisport annuel au Canada. Du 24 au 30 avril 2017, la 34e édition rassemblera quelque 6 700 athlètes handicapés de l’élite et de la relève. Une occasion de vivre une expérience hors du commun en découvrant gratuitement des compétitions de sports adaptés de haut calibre et en rencontrant des athlètes du monde entier.

(Source: Défi sportif AlterGo)