Anthony Poulin a prouvé sa valeur au sein de l’Armada


Publié le 20 mars 2017

Anthony Poulin (à gauche) a été utilisé au centre et à l’aile gauche.

©Gracieuseté

Athlète de Saint-Prosper, Anthony Poulin aura eu beaucoup de temps de glace à sa première saison complète dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Repêché par l’Armada de Blainville-Boisbriand en 2015, Poulin avait disputé 20 parties l’automne suivant avant d’être renvoyé chez les Commandeurs de Lévis (midget AAA). Pour la campagne 2016-2017, Anthony Poulin était présent à presque tous les matchs du club.

«Je me suis impliqué davantage dans l’action alors que je jouais plus <I>safe<I> l’année précédente. Ça m’avait quand même aidé à mieux comprendre le fonctionnement de la ligue», dit-il.

Habitué à évoluer au centre, Anthony Poulin a appris les techniques propres au poste d’ailier gauche à mi-saison après une restructuration de l’alignement. Il a alterné à ces deux positions selon les besoins des entraîneurs.

«Ça a demandé une certaine adaptation, mais je me suis habitué rapidement. Je faisais une bonne job sur les désavantages numériques. Au final, je devais quand même travailler fort pour avoir ma place à travers les nombreux vétérans dans l’équipe», confirme le hockeyeur de 17 ans.

Anthony Poulin est d’ailleurs satisfait de son rendement pour cette première saison entière. En 63 matchs, il a inscrit six buts et 15 aides, effectuant 44 lancers au filet et obtenant un différentiel de + 7.

«Ma cible était d’inscrire de 20 à 25 points et je l’ai accompli. Je dois ça à mon éthique de travail et à ma polyvalence», pense Anthony.

Séries

Avec 92 points, l’Armada de Blainville-Boisbriand a terminé au cinquième rang du classement avec une fiche de 43 victoires, 19 défaites, quatre revers en prolongation et deux défaites en fusillade.

En huitième de finale, l’équipe affrontera les Voltigeurs de Drummondville dès cette fin de semaine. «On a tous les éléments nécessaires pour aspirer aux grands honneurs. Nos chances de gagner la Coupe du Président sont excellentes», croit Anthony.

Celui-ci connait déjà un peu la pression des séries pour avoir disputé deux parties avec l’Armada contre les Foreurs de Val-d’Or en huitième de finale à l’hiver 2016.