Sections

Antoine Samuel invité au camp d’entraînement du Canadien


Publié le 14 septembre 2017

Antoine Samuel vivra à compter d’aujourd’hui toute l’effervescence de son premier camp professionnel avec le Canadien de Montréal.

©Denis Thibault

Le gardien de but Antoine Samuel prendra officiellement part au camp d’entraînement du Canadien de Montréal qui débute aujourd’hui au Complexe sportif Bell de Brossard.

L’athlète de Lac-Etchemin a appris l’excellente nouvelle hier, au terme du camp des recrues pour lequel il avait également reçu une invitation de la part du Tricolore. «Je suis très content de cette invitation», a brièvement indiqué le cerbère du Drakkar de Baie-Comeau dans la LHJMQ.

Au total, 61 joueurs se rapporteront à l’entraîneur-chef Claude Julien, dont six gardiens de but. Seize des 23 joueurs qui avaient participé au camp des recrues seront présents. Antoine Samuel pourra côtoyer les deux gardiens réguliers de l’équipe, Carey Price et Al Montoya, ainsi qu’un autre cerbère québécois de l’organisation, Zachary Fucale.

Soulignons que la journée d’aujourd’hui (jeudi) était consacrée aux examens médicaux et évaluations physiques des joueurs professionels, alors que la première séance d’entraînement sur glace aura lieu demain (vendredi). Les rechrues avaient passé les tests physiques une semaine auparavant.

Belle expérience

Invité à revenir sur le camp des recrues qui s’est terminé mercredi (13 septembre), Antoine Samuel croit que l’expérience a été très positive dans l’ensemble, bien qu’il ait connu unmatch plus difficile lors du tournoi des recrues à Toronto. «Malgré le résultat qui n’a pas été comme je le voulais, j’ai eu de bons moments dans cette rencontre. L’ensemble du camp a été positif. J’aurais aimé que ce soit un peu mieux, certes, mais je suis content d’avoir une semaine de plus pour montrer et prouver ce que je suis capable de faire», précise-t-il.

Antoine rappelle que les camps professionnels sont très courts et intensifs. «On entre à 8 h et notre journée se termine à midi. Il faut être prêt à pousser la machine dès le départ.»

Il reconnaît que le camp du Canadien, surtout pour un Québécois, est quelque chose de très impressionnant. «C’est quelque chose de vraiment différent de tout ce que j’ai vécu jusqu’ici. Je n’ai rien vu de tel dans les autres marchés où je suis passé. Il y a aussi l’attention médiatique qui est beaucoup plus présente. Comme partisan de hockey, on sait que le Canadien c’est quelque chose de gros, mais on ne s’en rend vraiment compte que lorsqu’on est dedans. Toute l’attention est sur l’équipe, 24 h sur 24. C’est spécial comme marché, mais j’apprécie chaque moment que je passe ici. J’entends profiter pleinement de la prochaine semaine et après, on verra ce que ça donnera.»