Sections

Les hockeyeuses de la LCHF recevront un salaire


Publié le 6 septembre 2017

Lisa-Marie Breton-Lebreux est entraîneuse adjointe chez les Canadiennes de Montréal.

©Gracieuseté - Jessica Desjardins

Après dix ans d’attente, les joueuses de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) recevront un salaire pour la saison 2017-2018. Cette nouvelle réjouit Lisa-Marie Breton-Lebreux, native de Saint-Zacharie.

Cofondatrice de la LCHF en 2007, Lisa-Marie a toujours martelé la nécessité de payer les joueuses. Elle a été capitaine des Stars de Montréal entre 2007 et 2015 avant d’être entraîneuse adjointe avec les Canadiennes, nouveau nom de l’équipe.

Je suis heureuse pour les joueuses. On est maintenant reconnue comme une vraie ligue professionnelle.

Lisa-Marie Breton-Lebreux

«Au départ, on avait un budget de 600 000 $ pour toutes les équipes. Aujourd’hui, c’est 1,7 M$. On avance à petits pas et notre objectif ultime est de trouver plus de commanditaires pour que les filles soient payées pour jouer», avait-elle expliqué lors d’une conférence à Saint-Georges en 2016.

Chaque joueuse recevra annuellement entre 2000 et 10 000 $ selon leur expérience dans la ligue. Les directeurs généraux disposeront aussi d'un fonds discrétionnaire pour contribuer aux salaires.

Lisa-Marie Breton-Lebreux a évolué avec les Stars de Montréal de 2007 à 2015.
Gracieuseté Louis-Charles Dumais

La structure salariale a été approuvée à la suite de discussions entre le conseil d'administration de la ligue, les directeurs généraux des équipes et l’Association des joueuses de la LCHF.

Même si les salaires mentionnés semblent bas et que les joueuses continueront d’occuper d’autres emplois, Lisa-Marie Breton-Lebreux estime qu’il s’agit d’un pas dans la bonne direction.

«Je suis heureuse pour les joueuses. On est maintenant reconnue comme une vraie ligue professionnelle», pense celle-ci.

Présentement à Calgary pour se préparer aux Jeux olympiques d’hiver à Pyongchang, la Beaucevilloise Marie-Philip Poulin abonde dans le même sens.

Marie-Philip Poulin (attaquante) et Lisa-Marie Breton-Lebreux (entraîneuse adjointe) sont fières de représenter la LCHF et les Canadiennes de Montréal.
Gracieuseté - Céline Gélinas

«Le montant que nous recevrons n'est pas encore suffisant pour en faire un salaire vital, mais il nous aidera à couvrir les frais d'équipement et payer d'autres dépenses. Nous espérons voir d'autres changements pour que les athlètes professionnelles n'aient pas à payer elles-mêmes un équipement de qualité pour jouer dans notre ligue. Le talent démontré dans la LCHF est formidable et en ajoutant des équipes, nous serons en mesure d'attirer plus d'amateurs à nos matchs», mentionne l’attaquante des Canadiennes.

Expansion

La LCHF compte désormais sept formations. Les Canadiennes de Montréal, les Furies de Toronto, le Thunder de Markham, l’Inferno de Calgary et les Blades de Boston représentent l’Amérique du Nord.

La ligue comptera aussi deux équipes chinoises. Le Kunlun Red Star et les Rays Vanke disputeront leurs matchs à domicile dans la ville de Shenzhen et resteront dans la LCHF au moins pour cinq ans.

«La Chine veut faire bonne figure en hockey en prévision des Jeux olympiques d’hiver à Pékin en 2022. Chaque équipe ira une fois en Chine pendant une semaine pour disputer quatre matchs. Les équipes chinoises feront la même chose contre nos formations», explique Lisa-Marie.

La prochaine saison de la LCHF débutera en octobre. On peut en savoir plus en visitant le site de la LCHF.