Un 15e panneau d’interprétation à Saint-Léon

Un 15e panneau d’interprétation à Saint-Léon

La famille de l’ancien barbier Raynald Carrier de Saint-Léon s’est dite honorée de l’hommage rendu à celui qui a coupé les cheveux des citoyens de Saint-Léon pendant 68 ans.

Crédit photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne

HISTOIRE. La Société du patrimoine de Saint-Léon a procédé, le samedi 7 juillet dernier, au lancement du 15e panneau d’interprétation de son circuit patrimonial <@Ri>À pas contés<@$p>.

Ce nouveau panneau sera localisé devant la résidence du barbier Raynald Carrier, devant l’église sur la rue Principale.

«Nos panneaux sont dédiés aux personnes qui ont eu une influence sur l’histoire de notre municipalité et sont reliés aux résidences qu’ils ont habitées», souligne la coprésidente de l’organisme, Françoise Bourgeault.

L’hommage à M. Carrier, qui a pratiqué son métier son métier pendant 68 ans et est décédé en février dernier à l’âge de 87 ans, se déroulait dans le cadre de deux journées des festivités intitulées <@Ri>Fêtons notre patrimoine<@$p>, tenues les 7 et 8 juillet, lors desquelles les visiteurs ont pu découvrir des activités et surtout des artisans qui offraient des démonstrations de techniques anciennes telles que l’équarrissage d’un billot à la hache, la fabrication de savon artisanal, l’utilisation artisanale de bois de grange, le filage de la laine et autres.

Pendant ces deux journées, le public pouvait également visiter l’ancien salon de barbier de Raynald Carrier qui, à partir du milieu des années 1920, était opéré par son père Adélard qui était à la fois barbier, cordonnier et restaurateur, entre autres.

Poster un Commentaire

avatar