Nicholas Giguère obtient une bourse de 105 000 $

Par Andre Poulin
Nicholas Giguère obtient une bourse de 105 000 $
Yannick Cadoret et Nicholas Giguère lors du recueil de poèmes en format tête-bêche ayant pour titre Analphabête love.

Nicholas Giguère, étudiant à la maîtrise en études françaises, avec une spécialité en histoire du livre et de l’édition, de l’Université de Sherbrooke, a obtenu, en avril dernier, une bourse d’études supérieures Joseph-Armand Bombardier, d’une valeur de 35 000$ par an, pour une durée totale de trois ans. Cette bourse lui a été octroyée par le Conseil de recherches en sciences humaines, organisme subventionnaire fédéral.

Nicholas rédige présentement son mémoire de maîtrise, qui porte sur l’étude des réseaux d’auteurs au sein de la collection « Les Poètes du Jour » (1963-1975) des Éditions du Jour. Depuis le début de l’année scolaire, il a multiplié ses implications et interventions : en effet, il agit à titre de secrétaire éditorial pour Communication, lettres et sciences du langage, revue scientifique étudiante affiliée au Département des lettres et communications de l’Université de Sherbrooke, il a coorganisé un colloque étudiant, qui s’est tenu le 29 février dernier à l’Université de Sherbrooke et qui portait sur « La lecture : agents, pratiques, usages et discours » et il travaille, en tant qu’assistant de recherche pour le Groupe de recherche sur l’édition littéraire au Québec, sur les métiers du livre à Sherbrooke, dans le cadre du projet du Dictionnaire historique des métiers du livre au Québec. Au début du mois de juin, il se rendra à Vancouver pour y prononcer une conférence dans le cadre du colloque « Livres sans frontières », parrainé par l’Association canadienne pour l’étude de l’histoire du livre, travaillera à titre d’assistant au colloque international « Passeurs d’histoire(s) », qui aura lieu à Bibliothèque et Archives nationales du Québec, à Montréal, puis assistera à un séminaire qui se tiendra à l’Université de Toronto et qui aura pour thème la bibliographie matérielle. Enfin, depuis juin 2003, il s’implique régulièrement à titre de collaborateur aux Éditions du Mécène, notamment par son rôle d’administration. Depuis l’automne dernier, il écrit des comptes rendus sur les titres qui paraissent aux Éditions du Mécène. Ils sont publiés dans le bulletin Vie culturelle en Beauce-Etchemins.

Nicholas a déjà remporté une bourse du Conseil de recherche en sciences humaines, d’une valeur de 17 500$, ainsi qu’une bourse de 15 000$ du Fonds québécois de recherche sur la société et la culture.

Il poursuit par ailleurs ses activités en création. Après avoir publié un recueil de pièces diverses à compte d’auteur en 2002, intitulé Chroniques du Jour UN et autres cochonneries, Nicholas a publié, en collaboration avec Yannick Cadoret, un recueil de poèmes en format tête-bêche ayant pour titre Analphabête love. Ce recueil est paru en 2007, aux Éditions du Mécène. Nicholas a lu certains de ses poèmes à une lecture organisée par l’Office national du film, dans le cadre des Journées de la culture, le 29 septembre dernier. Sa pièce de théâtre Attitude causale a été montée par la troupe de théâtre « Les Mille Feux », de l’Université de Sherbrooke, en avril 2006. Parmi ses projets futurs, il compte soumettre une suite poétique au concours littéraire de Radio-Canada et monter un projet alliant poésie et arts visuels avec son ami Yannick Cadoret, qui s’intitulera UniversELLES, portant sur le corps de la femme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires