Les Trésors des boisés de Beauce-Etchemins sont dévoilés

Par Andre Poulin

L’Association des propriétaires de boisés de la Beauce vient de lancer un guide sur les produits forestiers non ligneux (PFNL).

Intitulé Trésors des boisés de Beauce-Etchemin(s), l’ouvrage, rédigé par Alicia Poulin, herboriste, assistée de Richard Fortin, mycologue et gastronome,  compte 200 pages contenues dans une reliure boudinée sous couverture laminée ce qui en facile la consultation en forêt pour l’identification de différentes espèces végétales. Abondamment illustré, ce guide recense et décrit chacun des produits forestiers non ligneux présents dans la région et en apprécie leur potentiel économique.

Tiré à 1000 copies, ce livre de référence est destiné à la fois aux propriétaires de boisés et à toutes les personnes et institutions intéressées à l’exploitation durable des ressources de la forêt. Elles sont mises en vente au prix de 10 $ l’unité pour les propriétaires de boisés de la Beauce et de 20 $ pour les autres. Dans tous les cas, des frais d’expédition s’ajoureront aux commandes postales.

 LES PRODUITS FORESTIERS NON LIGNEUX (PFNL)

Les produits forestiers non ligneux sont des produits et des sous-produits de la forêt, autres que la matière ligneuse destinée à l’industrie du bois d’œuvre, de la pâte papier, du bois de chauffage ou du charbon.  On les divise en quatre catégories: les produits alimentaires, les produits pharmaceutiques et médicinaux (produits naturels), les produits aromatiques et les produits ornementaux.  Les plus connus sont l’emblématique sirop d’érable, les petits fruits des sous-bois et dans une moindre mesure l’If du Canada, les huiles et gommes de résineux,  les champignons et les têtes de violon ainsi que depuis peu la sève de bouleau.

À la faveur de la certification environnementale de la forêt privée, qui valorise l’exploitation durable de l’ensemble des ressources forestières, l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce a toutefois décidé de développer la filière des produits forestiers non ligneux.

La publication de ce livre s’inscrit dans cette volonté de l’Association pour sensibiliser les propriétaires des boisés aux PFNL et à leur potentiel économique tout comme le sont les trois cours d’initiation ouverts à tous sur la cueillette des plantes comestibles, des champignons et des plantes médicinales, inscrits à son programme de formation.

La mise en marché des PFNL orchestrée

:Des expériences de récolte et de mise en marché de PFNL ont par ailleurs été menés avec succès par l’Association au cours des derniers mois. Six propriétaires se sont ainsi partagé la production de sirop de bouleau blanc de Beauce le printemps dernier. Ceux-ci ont livré 300 litres ( 79 gallons) à un acheteur unique.  L’avenir de ce marché s’annonce très prometteur tout comme celui des têtes de violon ou de chanterelles, des produits, qui ont trouvé preneurs en quelques jours pour des quantités respectives de 60 kg (130 livres) et  30 Kg chez IGA Rodrigue et Filles de Saint-Georges, ce qui témoigne de l’intérêt des consommateurs pour des produits locaux.

Dans ce contexte, l’Association cherchera à établir des partenariats économiques régionaux afin de structurer la filière complète de mise en marché des PFNL dont le potentiel est reconnu de la cueillette, à la transformation des produits en passant par la culture et le conditionnement.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des