Eugène Godbout coupable de crimes violents

Par ludovic_cote

Presque trois ans après son arrestation, Eugène Godbout de Saint-Damien a été reconnu coupable de 10 des 14 chefs d’accusation retenus contre lui, le 2 novembre dernier, par la juge Marie-Claude Gilbert.

Ces 10 chefs d’accusation concernent une série de crimes de nature physique et sexuelle commis par l’homme de 64 ans entre 1968 et 2001, à l’endroit d’une ex-conjointe d’une ex-belle-fille et d’autre femme de son entourage. Certains de ces gestes d’une violence inouïe ont été posés alors que deux des victimes étaient mineures.

Seules les accusations concernant sa fille Nancy, qui s’est enlevée la vie après avoir témoigné au procès de Jacques Vachon, un autre agresseur sexuel originaire de Saint-Just-de-Bretenières, n’ont pas été retenues par la juge.

Eugène Godbout, qui n’a pas réussi à convaincre la juge avec sa théorie du complot, reviendra en cour le 7 décembre prochain pour recevoir sa sentence.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires