Une rencontre fructueuse entre Justin Tudeau et les libéraux de Lévis-Bellechasse

Par ludovic_cote
Une rencontre fructueuse entre Justin Tudeau et les libéraux de Lévis-Bellechasse
Le nouvel exécutif de l’Association libérale fédérale de Lévis-Bellechasse en compagnie de Justin Trudeau. Dans l’ordre habituel

Le nouvel exécutif de l’Association libérale fédérale de Lévis-Bellechasse a reçu le 2 décembre dernier la visite du député de Papineau et porte-parole de l’opposition officielle en matière de jeunesse, citoyenneté et immigration, Justin Trudeau.

Ce dernier a notamment agi comme président d’honneur du cocktail bénéfice de l’Association, qui s’est déroulé en soirée au Cosmos Café de Lévis. Cet événement fût l’occasion pour les sympathisants libéraux des quatre coins de la circonscription d’échanger avec le député et de rencontrer les membres du nouvel exécutif.

Celui-ci est formé de James Dunnigan de La Durantaye (président), Olivier Duchesneau de Lévis, originaire d’Armagh (agent financier), Hélène Roux de Lévis (secrétaire), Simon Turmel de Lévis (premier vice-président), Pauline Côté de Québec, originaire de Saint-Lazare (vice-présidente), Pierrette Bourgon de Lévis (vice-présidente), Samuel Poulin de Sainte-Justine (vice-président jeune), Jimmy Leblanc de Saint-Philémon (vice-président jeune), Noémie Goulet d’Honfleur (vice-présidente jeune), Yvan Dallaire, Rachel Dallaire, Hélène Bégin et Claudette St-Gelais de Lévis (directeurs), ainsi que de Solange Prévost de Saint-Camille (directrice).

«Cet événement marque un tournant pour le Parti libéral du Canada dans Lévis-Bellechasse. Nous avons en place un exécutif fort et dynamique afin de mieux faire connaître et défendre les valeurs libérales dans notre communauté», a affirmé M. Dunnigan. D’autres activités seront mises en place au cours des prochains mois par l’organisation afin d’exposer aux citoyens de Lévis-Bellechasse la vision du Parti libéral du Canada.

Visite au SARI

Par ailleurs, Justin Trudeau a profité de son passage dans la région pour visiter le Service d’appui régional en immigration (SARI) et ainsi rencontrer l’équipe oeuvrant à la régionalisation de l’immigration en Chaudière-Appalaches.

«Le travail du SARI est déterminant dans l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants dans la région. Il est essentiel de reconnaître et de valoriser ces organismes», a-t-il déclaré au terme de sa visite.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des