L’enracinement de l’Armée de Marie à Lac-Etchemin se poursuit

Par Andre Poulin

Comme toute communauté digne de ce nom, la communauté de la Dame de tous les peuples, qui chapeaute différents groupes et congrégations apparentés tels les congrégations des fils et des filles de Marie, la famille des fils et des filles de Marie, qui est dédié à la réforme de la famille, tout comme l’est l’Armée de Marie pour les personnes ou les Oblats patriotes pour la société, possède désormais son cimetière pour inhumer ses membres laïcs ou religieux.

Localisé dans le 12e rang à Lac-Etchemin, ce cimetière accueille depuis le début de l’été dernier les dépouilles des membres laïcs et religieux de ladite communauté pour leur dernier repos.  Deux sœurs de la congrégation des filles de Marie et deux membres laïcs de la communauté sont actuellement inhumés dans ce spacieux cimetière qui est capable de recevoir plusieurs centaines de tombes.

Son aménagement effectué en grande partie par des membres de la Communauté a marqué l’aboutissement de plusieurs années de démarches pour obtenir le dézonage du terrain en cause, les autorisations requises du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs ainsi que les permis nécessaires à l’érection du charnier et du cabanon ainsi qu’à l’installation de la clôture qui longe la façade du cimetière donnant sur le rang 12.

Un projet de longue date, l’aménagement de ce cimetière constitue un élément d’enracinement additionnel de la communauté de la Dame de tous les peuples à Lac-Etchemin où elle a acquis au cours des quatre dernières décennies des centaines si ce n’est des milliers d’hectares de terre, principalement localisés du côté ouest du lac Etchemin, construits plusieurs bâtiments dont l’impressionnant centre marial et eucharistique baptisé Spiri Maria sur la route du Sanctuaire et le monastère des Fils de Marie dans le rang 14, où les frères et les pères s’adonnent à la boulangerie et à la culture en serre. Plusieurs acquisitions de bâtiments existants tels le défunt Institut La Mennais, qui sert aujourd’hui de couvent à la Communauté des Filles de Marie, l’ancienne usine Carsona du parc industriel ou, le plus récent en lice, l’immeuble qui loge actuellememnt les bureaux d’Essor assurances placements-conseils inc. après avoir abrités ceux d’Assurances Bouchard sur la 1re avenue à Lac-Etchemin, ont aussi permis à la communauté de combler ses besoins de locaux.

La présence de la communauté de la Dame de tous les peuples et de ses composantes se fait donc sentir de façon encore plus marquée à Lac-Etchemin où l’arrivée de nombreux membres laïcs et religieux de cette communauté au fil des quatre dernières décennies s’est avérée un indéniable moteur de développement économique et de stabilité démographique.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des