Steven Blaney présente des mesures pour les agriculteurs

Par superadmin
Steven Blaney présente des mesures pour les agriculteurs
Les propriétaires de la Ferme Marnie

Le député Steven Blaney a fait le point, le 14 avril, à la Ferme Marnie, de Saint-Charles-de-Bellechasse, sur les mesures que le gouvernement conservateur, s’il est réélu, mettra en oeuvre pour aider les producteurs agricoles.

Un prochain gouvernement Harper entend soutenir les agriculteurs en leur facilitant les exportations vers de nouveaux marchés. Pour ce faire, il renforcerait et augmenterait le budget attribué au Secrétariat à l’accès aux marchés et au Service des délégués commerciaux du Canada. Ces mesures s’ajouteraient à celles prévues dans le budget 2011, déposé le 22 mars dernier. Steven Blaney a rappelé que ce budget, qui a été rejeté par les autres partis politiques fédéraux, comprenait notamment les éléments suivants : Une Initiative sur l’innovation agricole (budget de 50 M$ sur 2 ans) pour soutenir l’acquisition et le transfert de connaissances, ainsi qu’augmenter la commercialisation des innovations agricoles. La prolongation de l’initiative de lutte contre les maladies dans l’industrie porcine (24 M$ sur 2 ans). L’harmonisation d’Agri-Québec et d’Agri-investissement en matière de traitement fiscal.

Un gouvernement conservateur majoritaire et stable créerait par ailleurs une Stratégie nationale sur l’agriculture et l’agroalimentaire. D’une durée de 5 ans, elle guiderait les politiques agricoles canadiennes afin d’assurer la survie des fermes familiales. Le Premier ministre Harper a aussi annoncé qu’il continuerait de défendre la gestion de l’offre dans le cadre des accords commerciaux actuels et futurs. « Malheureusement, ni les libéraux, ni les néo-démocrates ne semblent vouloir défendre la gestion de l’offre. Les bloquistes, pour leur part, ne peuvent rien et ne pourront jamais rien pour défendre les agriculteurs de chez nous, soutient Steven Blaney, en ajoutant que « les bloquistes sont restés passifs alors que depuis 2006, notre gouvernement a défendu bec et ongles la gestion de l’offre et donné un soutien concret aux agriculteurs de toutes les régions du Québec ».

Le député était à la Ferme porcine Marnie lorsqu’il a fait part de ces mesures. Propriété de Martin Boutin et de Mélanie Chaîné, cette ferme « pouponnière et engraissement » est un fleuron de l’industrie porcine québécoise, récipiendaire de prix prestigieux, dont celui de Grand Gagnant, toutes catégories, au concours québécois des Fermes porcines de l’année, en 2008. « De plus, sur le plan environnemental, la Ferme Marnie produit son porc avec 50 % moins de gaz à effet de serre que le porc du Québec, qui est lui-même performant en ce domaine », a souligné Steven Blaney.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des