Frampton se prépare à recevoir ses éoliennes

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde

Frampton aura son propre parc éolien à l’automne 2015. Celui-ci permettra à la municipalité et à la compagnie Énergie Northland Québec d’offrir une capacité de production de 24 mégawatts. Le coût du projet est estimé à $72.4 millions de dollars. Le maire Jacques Soucy est d’avis que la municipalité est prête pour ce projet d’envergure.

C’est à l’automne que les travaux de déboisement devraient débuter. Comme ce sont des terres privées et que les travaux sont d’envergure modeste, ce sont probablement les propriétaires eux-mêmes qui vont s’en charger précise monsieur Soucy. Ce n’est que par la suite que les routes commenceront à prendre forme

Douze éoliennes et peut-être même dix seront installées sur le Mont Frampton situé à proximité de la municipalité. Le tout dépendra des éoliennes que les promoteurs choisiront. "Si ce sont des 2 mégawatts, ce sera 12 sauf que si ce sont des 2,5 mégawatts, ce sera 10 éoliennes. La compagnie Northland nous a proposé des 3 mégawatts sauf que l’on a refusé, ce n’est pas ce que l’on a présenté à la population" insiste le maire Soucy

"La municipalité, étant propriétaire en investissant pour le tiers du projet, retirera ainsi le tiers des profits. La municipalité doit contracter un emprunt de 5 millions, nos paiements la première année sont d’environ 600 000$ sauf que l’on fera près d’un million de dollars de bénéfices d’où le 340 000$ de profits net en plus des redevances de l’ordre de 72 000$, à raison de 3 000$ du mégawatt. En tout, c’est plus de 400 000$ de redevances que l’on recevra. Avec le temps, nos paiements diminueront et les profits augmenteront. 10% de ces argents doivent obligatoirement être versés à des organismes du milieu de toute façon, on le fait déjà. La dernière année du contrat, puisque tout serait déjà payé, on fera un profit d’environ 1 700 000$, ce qui représente à peu près notre budget actuel."

L’excellente situation financière de la municipalité a permis à Frampton d’investir plus que d’autres municipalités ont pu le faire estime Jacques Soucy. "Nous avons une bonne santé financière à la municipalité de Frampton. C’est ce qui nous a permis d’investir autant pour en bénéficier autant. Ailleurs au Québec, ce sont surtout les MRC qui ont supporté les projets éoliens communautaires ou autres."

"On ne sait pas encore combien de propriétaires seront touchés car l’emplacement des éoliennes n’est pas définitif. La plupart des études sont complétées mais pas toutes. L’étude sur la nappe phréatique et les cours d’eau est celle qui pourrait amener certains déplacements" ajoute le maire Soucy

Le parc éolien doit être en opération le 1er décembre 2015. Après le déboisement prévu à l’automne et les routes qui suivront, l’aménagement des dalles de béton devrait se faire à l’automne 2014 et à l’été 2015, ce sera le montage des éoliennes.

"C’est un contrat de 20 ans, nos papiers sont en règle et dès que la première éolienne tournera, un dépôt en fiducie sera fait pour prévenir un possible démantèlement dans 20 ans. Les éoliennes seront visibles dans la plupart des municipalités environnantes. D’ici, on peut voir 29 éoliennes du parc Massif du Sud" conclut le maire Soucy.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des