Le Parti Québécois de Bellechasse en mode information

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Le Parti Québécois de Bellechasse en mode information
Le député de Saint-Jean-sur-Richelieu

SAINT-HENRI – Le Parti Québécois de Bellechasse profitera des prochains mois pour rencontrer les membres et citoyens du comté, afin de les informer sur le parti lui-même, mais aussi sur divers sujets dont les politiques du gouvernement Marois.

Ces assemblées d’information sont l’un des points saillants du plan d’action 2014 dévoilé par le PQ de Bellechasse, lors de son assemblée générale du 17 novembre dernier.

Le président Raymond Boutin mentionne que la première de ces rencontres devrait porter sur la future politique gouvernementale en matière de forêt, qui sera mise de l’avant par la ministre Martine Ouellet.

En ce qui a trait à la situation financière du parti, qui a accumulé un déficit de 14 000 $ après le scrutin électoral de 2007, M. Boutin mentionne que celle-ci se replace. « À ce moment-là, nous n’avions pas obtenu le seuil minimal de 15 % des voix, ce qui nous a empêché d’avoir droit à un remboursement de nos dépenses électorales. Avec le national, cependant, on s’est entendus sur un étalement de cette dette qui sevrait disparaître d’ici cinq ans. »

À cet égard, M. Boutin se réjouit de la nouvelle loi sur le financement des partis politiques qui limite à 100 $ par année, 200 $ lors d’une année électorale, le plafond des contributions individuelles à un parti politique.

Toujours selon ces nouvelles règles, 85 % des sommes amassées dans une circonscription électorale demeureront dans la région alors qu’auparavant, chaque région devait fournir un minimum de 8 500 $ au national avant de toucher une redevance de 85 % pour chaque tranche de 2 500 $ amassée.

Le parti compte actuellement 600 membres et souhaite en recruter de nouveaux au cours des prochains mois. Le PQ de Bellechasse souhaite aussi mettre l’accent sur le recrutement des jeunes qui, avoue M. Boutin, « sont beaucoup moins politisés dans l’ensemble et plus difficiles à joindre. On espère les attirer par le biais des médias sociaux. »

Belle assistance

Une quarantaine de personnes ont assisté à l’assemblée générale, affluence qui réjouit le président. « On sent un regain d’énergie parmi nos troupes. Les gens ont le goût de se regrouper et démontrent un intérêt pour la cause politique que nous n’avons pas vu depuis quelques années. C’est très positif », signale le président.

Les membres présents ont pu entendre le jeune député de Saint-Jean-Richelieu, Dave Turcotte, qui a passé en revue les priorités du gouvernement Marois, ainsi que les actions les plus récentes mises de l’avant par celui-ci. Ceux-ci ont aussi profité de l’occasion pour donner leur opinion sur le projet d’indépendance.

Deux nouveaux membres ont joint l’exécutif du parti, soit Gilles Landry de Saint-Henri et Alain Grenier de Beaumont. Celui-ci est complété par Raymond Boutin de Lac-Etchemin à la présidence, André Bouchard de Saint-Nérée à la vice-présidence, Cécile Veilleux au secrétariat, ainsi que Jeannine Morin de Saint-Michel et Olivier-Pouliot Audet de Lac-Etchemin, comme représentant des jeunes. Le poste de trésorier devrait être comblé sous peu.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des