Défi réussi pour Michel Bernier

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Défi réussi pour Michel Bernier
Michel Bernier revient de Tremblant où il a pris part à sa première épreuve de type Ironman. Il y retournera en août 2015.

LAC-ETCHEMIN. Adepte de course à pied et de vélo depuis son adolescence, Michel Bernier vient de relever le plus important défi de sa vie. Le dimanche 17 août dernier à Tremblant, il prenait part à sa première course de type Ironman, complétant l’épreuve en 13 heures et 26 minutes.

Le résident de Lac-Etchemin, qui était inscrit chez les 50-54 ans, s’est dit très heureux de ce temps qui, souligne-t-il, était près de son objectif initial de 13 heures.

Ce résultat a permis à l’athlète de 52 ans de prendre le 136e rang sur 340 participants dans son groupe d’âge, ainsi que le 1405e au classement général de la compétition qui réunissait 2 600 athlètes. « J’ai tellement aimé cela que je suis déjà inscrit au Ironman de l’année prochaine », poursuit le spécialiste des épreuves de longue distance.

Nouvelle hanche

L’exploit de Michel Bernier est encore plus digne de mention du fait qu’en janvier 2012, alors qu’il n’avait que 50 ans, il subissait une opération visant à remplacer une hanche. Quelques semaines après cette intervention, alors qu’il venait de reprendre l’entraînement à vélo, il se fracturait une jambe après une chute.

« Cette année 2012 fut assez éprouvante, mais a fait de moi un meilleur athlète », précise le sportif qui, au printemps 2013, prenait part à son premier triathlon au Lac Delage.

« J’ai eu la piqure pour ce type d’épreuves et j’en ai fait deux autres durant l’été, dont un de niveau olympique à Montréal. J’ai décidé que l’étape suivante serait un Ironman. »

Épargné par les blessures depuis ce temps, Michel Bernier précise que l’entraînement auquel il se soumet sur une base quasi-quotidienne demande beaucoup de discipline. « Cela fait cinq mois que je m’entraîne sérieusement, à raison de six jours par semaine, cela sans compter le travail. Je suis bien fier de tout cela » signale celui qui, le 6 juillet, avait peaufiné sa préparation lors d’un demi-Ironman présenté eu Nouveau-Brunswick.

Michel Bernier a tenu à souligner l’apport des nombreux proches qui l’ont accompagné lors de son épreuve de Tremblant à laquelle prenait aussi part Odette Fortin, qui est native de Lac-Etchemin mais réside à Charny.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des