Un engouement grandissant pour le snowboard-cross

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne

LAC-ETCHEMIN. Depuis cinq ans, la station de ski du Mont Orignal offre aux amateurs de snowboard-cross et de ski-cross des installations permanentes leur permettant de pratiquer leur sport et développer leurs habiletés sans nuire à la sécurité des autres skieurs.

Initiateur du projet à la station de ski etcheminoise, Mathieu Lagrange souligne que ces installations attirent de plus en plus d’adeptes venant des quatre coins de la province. «D’autres stations mettent en place de tels parcours lorsqu’ils accueillent une compétition, mais vont les démanteler tout de suite après. Chez nous, cette piste demeure et nous la perfectionnons au fil des ans en l’adaptant aux besoins de ses adeptes», indique-t-il.

La présence d’une telle piste, dont l’aménagement remonte à l’époque ou Michel Biron était propriétaire de la station, a permis de former des athlètes de premier plan qui représentent le Mont Orignal sur la scène provinciale et ont le potentiel de se rendre sur la scène nationale et internationale. Un groupe de cinq planchistes élite, ayant à leur tête Éliot Grondin de Sainte-Marie et Anne Gagné de Lac-Etchemin, pointe depuis deux ans. S’ajoutent Jordan Giguère, Rose-Marie Tanguay et Lisa Racine.

Un groupe de la relève comprenant une dizaine de jeunes s’initie également au snowboard-cross depuis le début de la saison. Une soixantaine de skieurs membres de l’équipe de ski du Mont Orignal profitent également de ces installations pour perfectionner leurs techniques de saut. Des athlètes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, membres de l’équipe de développement du Québec, viennent s’y entraîner sur une base régulière et plus récemment, des athlètes du Mont Tremblant ont passé trois journées complètes à Lac-Etchemin.

Visite de Dominique Maltais

L’engouement pour les installations du Mont Orignal est tel que la station etcheminoise a reçu, en décembre dernier, la visite de Dominique Maltais. La double médaillée olympique de la discipline aurait été enchantée par la qualité de la piste et pourrait revenir y faire son tour, si son agenda le permet. Les jeunes qui skient au Mont Orignal peuvent d’ailleurs profiter de l’expertise d’entraîneurs de renom dont François Boivin, ancien entraîneur personnel de Dominique Maltais, de Justine Côté qui a déjà compétitionné sur le circuit de la Coupe du monde, ou encore de celle de Nicolas Desmarais qui est 7e au monde en longboard.

Des projets pour le futur

Mathieu Lagrange et le président du Mont Orignal, Marc Lacroix, soulignent que différents projets en lien avec la piste de snowboard-cross sont à l’étude, dont la tenue de courses sanctionnées par Fédération internationale de ski (FIS) dès l’an prochain. «Les démarches sont en cours, il ne reste plus qu’à recevoir l’approbation de l’Association de snowboard du Québec», précise M. Lagrange. Entretemps, une compétition de la Coupe du Québec y sera présentée les 14 et 15 février.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires