Oreille bouchée ou otite du baigneur : quelles différences ?

Oreille bouchée ou otite du baigneur : quelles différences ?

En été, les otites du baigneur sont monnaie courante, tandis que le phénomène d’oreille bouchée se manifeste tout au long de l’année. Si l’endroit concerné et les symptômes semblent parfois identiques, les deux situations présentent de réelles différences. Dans cet article, vous verrez comment distinguer oreille bouchée et otite du baigneur, ainsi que les solutions possibles pour soulager une sensation d’oreille bouchée.

 

Oreille bouchée et otite : symptôme contre pathologie

L’oreille bouchée, si elle peut désigner un état chronique, reste avant tout un symptôme pathologique. Elle peut avoir de nombreuses causes, parmi lesquelles :

  • Un bouchon de cérumen
  • Un barotraumatisme (lié à de la plongée sous-marine par exemple)
  • Un problème à la suite d’un vol en avion
  • Un acouphène
  • La maladie de Menière

Généralement, elle est un symptôme isolé. Mais si elle s’accompagne de fièvre ou de douleur, ou bien ne passe pas dans les 48 heures, elle peut constituer l’alerte d’un problème plus grave.

Justement, pour l’otite du baigneur, l’oreille bouchée n’est qu’un des symptômes observés. Cela peut aussi s’accompagner d’une douleur dans le conduit, d’une perte auditive, une sensibilité au toucher, des démangeaisons. En général, ces symptômes surviennent dans les 48 heures après la baignade ayant déclenché l’otite. En cela, l’otite du baigneur constitue une pathologie.

 

Quelle gravité pour le conduit auditif ?

L’oreille bouchée n’étant généralement qu’un symptôme isolé, elle ne présente pas de gravité immédiate. Cependant, selon le type de pathologie auquel elle est rattachée, elle peut être un signe d’alerte. Si elle survient spontanément, il faut attendre quelques heures. Mais si au bout de 48 heures, l’oreille bouchée est toujours présente, il convient de consulter son médecin ORL.

En revanche, l’otite du baigneur peut avoir de graves conséquences. Parmi elles, on retrouve :

  • Des infections au niveau de l’oreille
  • Une otite externe chronique, qui reviendra régulièrement (à chaque baignade par exemple)
  • Une otite maligne pouvant toucher les nerfs, les os, et le cartilage

C’est pourquoi il est essentiel de prévenir ce type de pathologie, et d’avoir les bons réflexes en cas de diagnostic.

 

Des traitements qui varient selon les symptômes

Dans un premier temps, il convient de faire diagnostiquer son problème d’oreille bouchée ou d’otite chez un ORL. Ce dernier déterminera à quel stade vous en êtes, et le niveau de gravité de votre problème.

Dès lors, il pourra recommander un traitement approprié, notamment :

  • S’il s’agit d’une otite du baigneur, un traitement médicamenteux à base de gouttes et de corticoïdes, parfois d’antibiotiques
  • Pour une oreille bouchée à cause de cérumen, on utilisera la technique de l’extraction : peu douloureuse, vous repartiez comme neuf
  • Pour une oreille bouchée à cause d’une autre pathologie : un traitement médicamenteux ou homéopathique sera préconisé

Il est à noter que des préconisations en matière de prévention des oreilles bouchées et des otites vous seront prodiguées, notamment :

  • D’éviter l’excès de nettoyage des oreilles, pouvant perforer un tympan
  • De bannir l’usage de cotons-tiges
  • De bien évacuer les oreilles après une baignade ou une douche, et de sècher l’oreille (et l’intérieur) avec une serviette propre en tamponnant doucement
  • Dans l’idéal, d’utiliser des bouchons en cas de contact avec l’eau, ou en cas d’activité impliquant un changement de pression (avion, plongée)

De la sorte, les possibilités d’otite ou d’oreille bouchée seront réduites.

 

Il apparaît qu’oreille bouchée et otite du baigneur sont bien deux choses différentes, qui se différencient assez facilement. Par exemple, une otite a plus souvent lieu après une baignade estivale, alors que l’oreille bouchée a de nombreuses causes possibles. Un diagnostic auprès d’un ORL permettra de déterminer la différence en quelques minutes. Un traitement adapté pourra alors être proposé. N’oubliez pas, en attendant, d’être vigilant et prévoyant !

 

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des