PDZA des Etchemins : une vingtaine d’actions retenues

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
PDZA des Etchemins : une vingtaine d’actions retenues
Des discussions en ateliers ont eu lieu une bonne partie de la journée.

AGRICULTURE. Une vingtaine d’actions composeront le premier Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC des Etchemins, dont l’adoption est prévue en début d’année 2019.

C’est ce qui ressort d’un forum qui avait lieu le mercredi 7 novembre dernier au Manoir Lac-Etchemin. Près de 75 personnes, soit des élus, des intervenants et surtout des producteurs agricoles étaient réunis lors de cette activité.

Regroupés en ateliers, les participants ont pu discuter sur les orientations qui, dans les mois précédents, avaient été établies afin de mettre en valeur et développer le territoire agricole etcheminois.

«Ce forum a permis de partager les faits saillants qui sont ressortis des premières étapes de réalisation du PDZA, incluant le portrait et le diagnostic de notre agriculture. Nous avons proposé une liste d’actions à réaliser que les participants devaient prioriser et qui va composer le plan d’action 2019-2023 du PDZA», indique la chargée de projet Jessica Leclerc.

La chargée de projet du PDZA des Etchemins, Jessica Leclerc, s’est dite heureuse de la participation des intervenants à la démarche.

Parmi la vingtaine d’actions retenues par les participants, notons la sensibilisation à l’achat local, la mise sur pied d’un marché public, ainsi qu’une meilleure publicisation des possibilités d’installation en agriculture dans Les Etchemins.

Un comité de suivi du PDZA sera formé au cours des prochaines semaines et à cet effet, Mme Leclerc n’écarte pas la possibilité que ce comité soit transformé en organisme à but non lucratif, ce qui lui permettrait, selon elle, d’avoir un plein pouvoir sur la réalisation des actions retenues et d’aller chercher du financement gouvernemental.

Ce plan d’action sera déposé au MAPAQ en décembre, puis auprès du conseil des maires qui pourraient l’adopter au plus tard en février, ce qui permettrait sa mise en place rapidement. «Il faudra détailler chaque action dans leur mise en œuvre et voir où c’est possible d’aller chercher du financement», indique Mme Leclerc.

Belle surprise

Rencontré à la fin de cette journée de discussion, le président de l’UPA des Etchemins, Richard Fleury, s’est dit agréablement surpris du résultat de la démarche et du portrait de la zone agricole etcheminoise établi par Mme Leclerc. «Cela va prendre de la volonté, autant du monde agricole que des élus, pour assurer la mise en place de ce plan. Je suis convaincu qu’il y a moyen de travailler ensemble», a-t-il conclu.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des