90 jours de prison pour Jean Laflamme

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
90 jours de prison pour Jean Laflamme
Jean Laflamme a finalement plaidé coupable aux accusations portées contre lui.

JUSTICE. Jean Laflamme a finalement été condamné à 90 jours de prison à purger de façon discontinue après avoir admis les gestes qui lui étaient reprochés lundi au palais de justice de Saint-Joseph.

En plus de sa peine d’emprisonnement, l’homme de Lac-Etchemin devra effectuer 125 heures de travaux communautaires et sera sous probation pendant une période de deux ans en plus de devoir défrayer une amende.

Laflamme avait admis avoir agi à titre d’agent immobilier dans une transaction, sans toutefois détenir de permis. Le plaignant souhaitait acheter une cabane à sucre qui était en vente et située à Saint-Zacharie. Il aurait remis 20 000 $ à Laflamme en guise de dépôt pour protéger la vente. Or, ce dernier aurait détourné l’argent à des fins personnelles plutôt que de le déposer en fidéicommis, comme l’exige la loi, ce qui avait fait avorter la transaction.

Il avait été condamné au civil à rembourser le plaignant mais n’y avait pas donné suite. Il avait finalement plaidé coupable aux accusations portées contre lui en juin dernier.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des