Richard Couët déplore les pertes d’emplois gouvernementaux

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Richard Couët déplore les pertes d’emplois gouvernementaux
Le préfet de la MRC des Etchemins, Richard Couët, assure que la MRC des Etchemins honorera l’ancien maire de Sainte-Sabine. (Photo : La Voix du Sud - Archives)

ETCHEMINS. Maire de Saint-Prosper et préfet de la MRC des Etchemins, Richard Couët s’est dit surpris d’apprendre l’ampleur des pertes d’emplois gouvernementaux qui a frappé la MRC au cours des 25 dernières années.

Ces pertes d’emplois, près de 600 en tout, avaient été dénombrées lors d’une recherche menée conjointement par La Voix du Sud et Passion-FM et dévoilée dans notre édition du 21 novembre dernier.

https://www.lavoixdusud.com/actualite/devitalisation-des-etchemins-les-emplois-gouvernementaux-en-cause/

M. Couët a qualifié cette situation de très dommageable pour le développement de la MRC, ajoutant que les divers gouvernements qui se sont succédé à Québec, peu importe la couleur, étaient responsables de la situation.

«Ça fait partie de l’ensemble des rationalisations menées par nos différents gouvernements. Que ce soit dans l’éducation ou autres, pour eux, rationaliser, c’est couper du monde. On le voit tout le temps. Le milieu scolaire crie parce qu’il manque de personnel et il n’y a qu’à aller dans les institutions hospitalières pour voir à quel point les gens qui travaillent là sont débordés.»

Le préfet trouve cette situation d’autant plus déplorable qu’il s’agit, pour la plupart, d’emplois stables et bien rémunérés qui permettaient aux gens de demeurer et s’établir à long terme dans Les Etchemins.

«Est-ce que ces personnes se sont trouvé un emploi dans la MRC des Etchemins ? Peut-être que non et si c’est le cas, elles partent travailler ailleurs et elles déménagent, ce qui est mauvais pour notre MRC», poursuit M. Couët qui s’est montré vis-à-vis la promesse du nouveau gouvernement Legault de décentraliser 5 000 emplois gouvernementaux vers les régions.

«Quand M. Legault nous dit qu’il veut retourner 5 000 fonctionnaires dans les régions, il faudrait peut-être que le gouvernement arrête d’en enlever. Je crois plus ou moins que les fonctionnaires qui sont en ville vont accepter d’aller en région comme en Gaspésie ou ailleurs. Pour eux, même une région comme celle de Lac-Etchemin, c’est un peu trop loin de Québec», a-t-il ajouté.

Interrogée sur cette question, la députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, avait avoué que la centralisation ayant opérée dans la fonction publique a fait mal à l’ensemble du territoire. «C’était des emplois de qualité et il faudra se pencher sur la question. Dans l’optique où actuellement nous sommes en pénurie de main-d’œuvre à certains niveaux, mais que le taux de chômage est à peu près le même, il faut regarder plusieurs aspects.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
gaetan chabot
Invité
gaetan chabot

Quant la MRC n’est meme pas capable d’engager un directeur qui reside dans sa mrc …
Saviez vous que notre tres chere mrc n’a meme pas de politique d’achat regional ?
Et que son directeur n’en veut pas