Lynda Bilodeau se produira à Saint-Just en mai 2019

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Lynda Bilodeau se produira à Saint-Just en mai 2019
Lynda Bilodeau présentera le tome 2 de son spectacle-bénéfice le 11 mai prochain dans son village natal de Saint-Just-de-Bretenières.

SPECTACLE. Après avoir présenté son spectacle-bénéfice «Ma vie en chanson» devant plus de 300 personnes le 23 septembre 2017 à la salle académique de la Maison de la culture de Bellechasse, Lynda Bilodeau récidivera en 2019.

Au lendemain de ce premier rendez-vous, la résidente de Saint-Damien avait manifesté son désir de chanter dans son village natal de Saint-Just-de-Bretenières, ce qu’elle fera le samedi 11 mai 2019 à 20 h.

La Bellechassoise d’adoption se produira à la salle paroissiale de l’endroit, où elle souhaite attirer 250 personnes. «Je voulais présenter ce spectacle devant mon monde, c’était important pour moi. Toutes les années que j’ai vécu là, je me suis impliqué dans la fabrique et je dirigeais une chorale de jeunes à l’église. C’est comme cela que j’ai commencé à chanter», indique-t-elle.

Pour l’appuyer dans la préparation de ce deuxième spectacle-bénéfice, Lynda Bilodeau pourra compter sur l’appui de sa famille, particulièrement de sa fille Mélodie Bilodeau-Gauvin, mais aussi sur celui du conseil de fabrique de Saint-Just, dont Céline Turgeon et sa fille Josée.

«Avec elles, on va faire quelque chose de bien, je pense. On va transformer la salle paroissiale en salle de spectacles avec des tables rondes et des tables bistro hautes et basses. Ce sera beau et punché, indique-t-elle en ajoutant qu’elle sera appuyée d’une solide équipe de bénévoles dans ce projet.

Les billets pour ce spectacle-bénéfice seront en vente à compter du 17 décembre au coût de 35 $, ce qui inclut le spectacle et un cocktail qui débutera à 17 h 30. On pourra se les procurer en appelant Josée Turgeon au 418 241-3119 ou à la Fabrique de Saint-Just au 418 244-3610.

Frais d’avocats à rembourser

Comme ce fut le cas pour le spectacle de Saint-Damien où elle a amassé 15 000 $, les revenus de cette soirée aideront Lynda Bilodeau à rembourser une partie des frais d’avocats qu’elle a contractés en 2016 dans sa poursuite contre un dentiste de la région, cause qu’elle avait perdue en cours.

«Pour rembourser tout cela, ça va prendre plusieurs spectacles. J’aurais aimé qu’il y ait moins de distance entre les deux représentations, mais de nouveaux problèmes de santé m’ont obligé à ralentir la cadence en 2018», mentionne Lynda qui dit avoir un bon feeling pour cette soirée qui précédera la fête des Mères. «Toutes les fois que je vais à Saint-Just, je suis bien accueillie, même si ça fait 21 ans que je suis partie.»

Des séquelles

Plusieurs années après sa mésaventure, Lynda Bilodeau dit tenir le fort et rester positive. «Je dois vivre avec les séquelles qui seront toujours présentes. Je dois faire des exercices réguliers et m’efforcer de bien prononcer les mots, surtout quand je chante, sinon je sens de la raideur. Je dois aussi prendre un relaxant musculaire chaque soir», mentionne-t-elle en ajoutant que des injections de Botox doivent avoir lieu aux deux mois et demi, pour les spasmes au niveau de l’œil qui a été touché lors de l’intervention.

«C’est «platte» tout cela, mais mon premier spectacle m’a beaucoup aidé à accepter la situation, à passer à autre chose et rétablir ma confiance, car mon estime personnelle avait beaucoup baissé. C’est difficile d’accepter tout cela, mais je vais m’en sortir. Une fois que ce sera fait, je veux continuer et faire des spectacles pour aider les autres», mentionne Lynda qui dit prendre la vie une journée à la fois.

«L’année 2018 n’a pas été facile. J’ai été malade et j’ai perdu son emploi, mais j’en ai trouvé un autre et ça va mieux. Il n’y a rien de facile dans la vie, c’est comme cela. Je suis une battante. Quand tu te bats et que tu réussis, tu en ressors plus fort.»

Rappel des faits

Après une visite chez son dentiste pour une simple vérification et demander conseil en raison d’un simple inconfort, Lynda Bilodeau s’est retrouvée avec une communication oro-sinusale qui lui a causé bien des douleurs et des tracas. Le spécialiste avait décelé l’absence d’os derrière une dent, lui annonçant qu’il devait extraire celle-ci. Cette opération l’a laissé avec d’importants problèmes de santé, une bactérie ayant endommagé l’os de sa joue près de l’œil et ayant fait fondre la graisse autour, ce qui a l’a amené à subir une importante opération chirurgicale à l’hôpital.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Jacques Ouellet
Invité
Jacques Ouellet

Bonne chance Lynda! Jacques et Manon