Saint-Camille : une patinoire couverte pour la saison 2018-2019

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Saint-Camille : une patinoire couverte pour la saison 2018-2019
Le maire Adélard Couture et Michel Blouin sur la patinoire intérieure aménagée par ce dernier, à Saint-Camille.

PATINAGE. Les adeptes de la patinoire extérieure de Saint-Camille vivent tout un changement pour cette saison hivernale 2018-2019.

Grâce à une entente signée avec Michel Blouin de la Ferme Miblou, la municipalité de Saint-Camille a décidé de ne pas monter et entretenir la patinoire extérieure cet hiver, préférant louer celle que l’ancien producteur agricole a aménagée, il y a deux ans, dans l’une de ses granges de la rue Principale, au cœur du village.

Voir l’article à cet effet : https://www.lavoixdusud.com/sports/ferme-miblou-grange-transformee-mini-arena/

Selon l’entente signée avec la municipalité, la patinoire de M. Blouin est accessible tous les soirs de semaine, ainsi que les après-midi et soirées, les week-ends. De plus, lors de la période des Fêtes, la patinoire est également accessible les après-midi de semaine.

La municipalité a embauché un surveillant de patinoire, Pierre Pouliot, qui est présent durant les heures d’ouverture. «Ce dernier est responsable de la surveillance des lieux. Il s’assure qu’il n’y a pas de vandalisme et aide les jeunes à lacer leurs patins au besoin, comme si on était au chalet de la patinoire», indique le maire Adélard Couture.

Michel Blouin, pour sa part, s’assure d’offrir une glace de qualité aux utilisateurs en plus de déneiger le stationnement aménagé à proximité. Pour faciliter l’accès aux lieux, la municipalité a apposé une signalisation permettant de bien diriger les gens.

«La patinoire de Michel est un peu moins grande que celle que nous avions, mais on y retrouve un toit qui protège les patineurs contre les intempéries. L’entretien est facile et c’est bien organisé. Les gens ont accès à tous les équipements nécessaires et ont un bel endroit où mettre leurs patins», poursuit le maire qui ajoute que les coûts de l’entente, qui avoisinent les 5 500 $, sont similaires à ceux des années précédentes.

Michel Blouin a aussi profité de l’occasion pour acheter une machine pour l’affûtage des patins, identique à celles que l’on retrouve dans les arénas, qu’il met à la disposition des patineurs et hockeyeurs de la région.

Le propriétaire des lieux le maire Couture semblent très satisfaits de ce nouveau partenariat et entendent faire une évaluation complète, à la fin de la saison, avant de décider si celui-ci sera renouvelé ou non.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des