Qu’est-ce que l’abdominoplastie?

Qu’est-ce que l’abdominoplastie?

Il existe toutes sortes de chirurgies esthétiques et de traitements pour améliorer l’apparence d’un corps. Ces interventions ciblent généralement une région corporelle bien précise. Ainsi, l’abdominoplastie, comme son nom l’indique, se pratique au niveau de l’abdomen. En quoi consiste donc cette chirurgie et comment est-elle réalisée?

Redéfinir le ventre

L’abdominoplastie a pour objectif de redraper l’abdomen en corrigeant le relâchement musculaire et en retirant l’excès de peau. Ce surplus peut être causé par une ou plusieurs grossesses, une importante perte de poids ou le vieillissement naturel. La chirurgie permet également de redéfinir la forme du ventre en éliminant les plis. Enfin, elle peut aussi corriger la plupart des vergetures du bas du ventre et d’autres imperfections. On obtient ainsi un ventre plat, ferme et lisse.

On pourrait penser que cette chirurgie esthétique s’adresse aux personnes en surpoids, mais ce n’est pas du tout le cas. C’est même le contraire : l’abdominoplastie convient en fait aux personnes qui possèdent un poids stable ne dépassant pas de 15 % le poids santé. Il s’agit plutôt d’une continuité par rapport à une perte de poids.

Avant de procéder à une abdominoplastie, le médecin spécialiste effectuera un examen médical, ainsi qu’une analyse morphologique en évaluant des facteurs pertinents, comme le tonus musculaire, le gras, le surplus cutané, les cicatrices et les vergetures. Cela permettra d’établir le type de chirurgie qui pourra être pratiqué, puisqu’il en existe trois.

Les types d’intervention

L’abdominoplastie classique est le type le plus connu et aussi celui dont les cicatrices sont les plus apparentes, bien qu’elles s’estompent avec le temps. Il s’agit de faire une incision autour du nombril ainsi que dans la partie inférieure de l’abdomen, sur toute la largeur. Après cela, le chirurgien peut décoller la peau des muscles. À l’aide sutures permanente, il resserre ensuite les muscles abdominaux pour en raffermir le tonus. Enfin, il pourra tendre la peau et en retirer l’excès avant de refermer l’abdomen.

Il y a aussi la miniabdominoplastie. Son objectif est à peu près le même que l’intervention classique, soit retirer les surplus de peau et parfois de gras, mais elle convient surtout aux personnes qui n’ont qu’un petit excès cutané dans le bas de l’abdomen. Elle permet aussi de reconstituer la tonicité des muscles sans toucher au nombril. L’incision au niveau du pubis est beaucoup plus courte que pour la chirurgie abdominale classique.

Finalement, l’abdominoplastie peut aussi être réalisée par endoscopie. Cette forme d’intervention sert toutefois à traiter un relâchement de l’abdomen qui n’est pas accompagné d’un excès cutané. Il s’agit d’une chirurgie esthétique qui s’accompagne souvent d’une liposuccion par ultrason. De plus, elle laisse une cicatrice de seulement 5 cm sur le pubis.

Pour conclure, peu importe le type d’abdominoplastie réalisé, il faut savoir que cela se passe toujours sous anesthésie générale. Cependant, cette chirurgie esthétique est considérée comme très sécuritaire, puisqu’elle ne touche à aucun organe interne. Après l’intervention, on compte une convalescence d’environ deux semaines, comparable à celle d’une césarienne. Le retour aux activités physiques plus intenses doit tout de même attendre au moins deux mois, selon l’avis du médecin.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des