L’épouse d’un ex-employé d’Exceldor obtient gain de cause

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
L’épouse d’un ex-employé d’Exceldor obtient gain de cause
Aboubaker Thabti est l'une des six victimes de l'attentat

JUSTICE. L’épouse d’Aboubaker Thabti, cet employé d’Exceldor à Saint-Anselme victime du triste attentat contre la Mosquée de Québec, a finalement obtenu gain de cause face au régime d’indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC).

Après deux refus, l’IVAC aurait finalement reconnu Khadija Thabti et ses deux enfants âgés de 5 et 13 ans en tant que victimes de cette fusillade après une intervention de la Ministre de la Justice, Sonia Lebel.

Cette dernière est intervenue dans ce dossier vendredi, à quelques jours d’un procès qui devait s’amorcer devant le Tribunal administratif du Québec. Khadija Thabti pourra finalement être indemnisée pour sa perte de revenus et obtenir des traitements psychologiques aussi longtemps que nécessaire, tout en étant remboursée pour ses frais de déplacement.

Son avocat, Me Marc Bellemare, reproche à l’IVAC de parfois refuser des prestations à celles et ceux qui les réclament sous prétexte que le demandeur n’était pas sur place au moment du crime et qu’un changement de mentalité est de mise du côté de l’IVAC, qui relève de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail.

Aboubaker Thabti figure parmi les six fidèles tombés sous les balles d’un tireur durant la prière du soir, le 29 janvier 2017. https://www.lavoixdusud.com/actualite/un-employe-dexceldor-parmi-les-victimes/

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des