Une démolition «Record Guinness» à Saint-Lazare

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Une démolition «Record Guinness» à Saint-Lazare
Paul Morin, Julien Fournier et Nicolas Tremblay sont convaincus de pouvoir inscrire le nom de Saint-Lazare dans le livre des records Guinness.

ÉVÉNEMENT. Le comité organisateur du Festival de la Galette de Saint-Lazare voit les choses en grand pour sa prochaine présentation. On souhaite présenter la course de démolition la plus imposante de l’histoire, rien de moins, pour ensuite la faire homologuer par la prestigieuse organisation.

L’idée imaginée par les organisateurs est de pouvoir réunir 125 voitures dans une même épreuve et la remise d’une bourse de 10 000 $ au gagnant. Selon les recherches réalisées par les organisateurs, le record actuel est de 123 voitures et a été réalisé en Nouvelle-Zélande il y a une quinzaine d’années.

L’épreuve sera un ajout à la programmation habituelle du festival et aura lieu le samedi en milieu d’après-midi sur le terrain de balle-molle de la localité. «On va battre le record. C’est une seule course et on prévoit qu’elle pourrait durer environ une heure et demie», indiquent les instigateurs de l’idée, soit Paul Morin, Julien Fournier et Nicolas Tremblay.

L’organisation n’affiche aucune crainte quant au recrutement des pilotes pour une épreuve du genre et croit même être en mesure de convaincre des gens n’ayant jamais participé à une démolition de s’y inscrire. «On fournira les voitures à celles et ceux qui s’inscrivent, ce qui nous permettra de proposer des véhicules semblables pour tout le monde, soit des 4 cylindres gladiateurs. Ça enlève la possibilité que les concurrents puissent les modifier à leur guise avant la course. L’inscription est plus dispendieuse, mais tout le monde partira à armes égales», indique Nicolas Tremblay, ajoutant que comme la traditionnelle démolition du dimanche aura lieu le lendemain, les voitures pourront être rachetées pour être ensuite inscrites dans le programme traditionnel.

Autre particularité, les voitures seront attribuées par tirage au sort avant le départ. «Les voitures seront sur la piste le matin et identifiées de 1 à 125. Les participants ne sauront pas à l’avance qu’elle sera leur voiture. Un renfort sera ajouté aux portes du côté conducteur pour la sécurité, mais en gros, il y aura très peu de modifications sur les voitures», ajoutent nos trois intervenants. «On ne veut pas qu’il y ait un long délai entre le tirage au sort et le début de la course. C’est pourquoi personne n’aura accès aux véhicules avant le départ», indique Julien Fournier.

Les précautions et vérifications nécessaires ont déjà été faites pour s’assurer que le record puisse être homologué par Guinness qui sera représenté par un juge à Saint-Lazare le jour de l’événement. Des partenaires se sont déjà pointés pour la préparation des véhicules et la fourniture de pièces. Ceux qui fourniront les véhicules devraient bientôt être confirmés. «Pour que le record s’applique, on se doit d’avoir des règlements plutôt standard et reconnus. Les gens verront une course comme on les connait, mais avec beaucoup plus de véhicules au départ. La démolition de Saint-Lazare est reconnue depuis plusieurs années, mais nous avons des choses à améliorer. On repart à zéro pour mieux se relancer», précisent nos trois interlocuteurs.

Comme la course n’aura pas lieu sur le site habituel, le terrain de balle-molle fera l’objet de modifications pour la chose, celui-ci étant actuellement recouvert de poussière de pierre. L’organisation des loisirs de la municipalité pourrait également en profiter pour réinvestir sur un réaménagement du terrain par la suite. «Nous allons ajouter du pulvo d’asphalte pour l’uniformiser, ce qui nous servira de couche de décontamination, puisque tout ce matériel sera enlevé après.»

Cette activité à grand déploiement ne devrait pas diminuer outre mesure l’achalandage attendu le lendemain selon les organisateurs qui croient plutôt que les amateurs profiteront davantage de la vente du laisser-passer week-end pour ne rien rater.

La course sera toutefois réservée aux 18 ans et plus, détenteur d’un permis de conduire valide, tout simplement. Les inscriptions seront ouvertes à compter du 1er mars prochain, sauf qu’une liste d’attente est déjà en activité et est supervisée par l’organisation des loisirs.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des